Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 LE PROCESSUS DE LA RÉINCARNATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin


Nombre de messages: 2074
Bonus: 3789
Date d'inscription: 18/03/2007

MessageSujet: LE PROCESSUS DE LA RÉINCARNATION   Jeu 8 Avr - 7:30



LE PROCESSUS DE LA RÉINCARNATION


Au cours de cette brève révision, nous rappellerons ce que dit la révélation spirituelle au sujet des principales étapes que suit un Esprit lors de son retour à la chair, lesquelles furent automatisées au fil de millions d'années d'évolution.
Le premier point à souligner est que les Esprits Instructeurs n'ont laissé aucun doute quant au moment où a lieu l'union de l'âme avec le corps : c'est celui de la conception.

Dans La Genèse selon le spiritisme, Allan Kardec décrit la renaissance :
« Lorsque l'Esprit doit s'incarner dans un corps humain en voie de formation, un lien fluidique, qui n'est autre qu'une expansion de son périsprit, le rattache au germe vers lequel il se trouve attiré par une force irrésistible, dès le moment de la conception ».

Dans le cadre de ce processus, le périsprit, qui possède certaines propriétés de la matière, s'unit molécule par molécule au corps qui se forme. C'est pourquoi on peut dire que l'Esprit, par l'intermédiaire de son périsprit, prend en quelque sorte racine dans le germe comme une plante dans la terre. Quand le germe est entièrement développé, l'union est complète et l'être naît à la vie extérieure.

Quelle serait cette force irrésistible dont parle Kardec? Il ne fait aucun doute qu'il s'agit du magnétisme du père et de la mère, lequel s'exprime parmi d'autres structures corporelles, dans l'ensemble formé par les cellules. reproductives, et qui agit de façon décisive sur le candidat à la réincarnation.

En vérité, comme l'expliquent les Instructeurs spirituels, pour se réincarner le magnétisme des parents, allié au fort désir de l'Esprit qui veut se réincarner suffisent.3 Ainsi s'établit la syntonie magnétique qui fonctionne aussi bien dans la réincarnation normale que dans le clonage.

On ne doit pas oublier que cette « syntonie magnétique » implique des énergies subtiles, et qu'elle n'obéit donc pas aux lois de la physique classique, mais plutôt à celles de la physique quantique, de la communication non locale, qui ne dépend pas de l'espace ni du temps, comme le soutient le théorème de Bell.

Ainsi, l'Esprit qui se réincarne se lie magnétiquement à l'ovule et au spermatozoïde, ou au génome formé par les deux (dans le cas du clone) par affinité spirituelle, où qu'ils se trouvent. Les tubes d'essai et la panoplie d'appareils utilisés dans les laboratoires ne posent aucun obstacle à ce type de liaison. D'ailleurs, il est bon de se rappeler que tous les instituts de recherche scientifique terrestres sont invariablement jumelés à des équipes d'Esprits Supérieurs qui les assistent et favorisent dûment ce type de liaison.

Dans le clonage, les scientifiques amènent les gènes d'une cellule adulte à l'état embryonnaire; cela fait en sorte que les molécules d'ADN, qui s'expriment par des formes géométriques très spéciales, pour des raisons encore inconnues mais qui sont sûrement liées aux propriétés de la matière élémentaire primitive (plasma divin), commencent à vibrer à un autre diapason, pleines d'un grand pouvoir magnétique, potentialisé dans une large part par les mithocondries - des usines de force énergétique spirituelle - présentes dans le cytoplasme de l'ovule. Le tout constitue un vrai pôle d'attraction pour l'Esprit qui se réincarne.

C'est là l'attraction fatale ou irrésistible dont nous parle Allan Kardec et qui rend possible la réincarnation normale ou dans le cadre du clonage.

Cependant, ce ne sont pas seulement des substances chimiques organiques qui agissent dans les mécanismes de l'embryogenèse, celles-ci ne constituent que le substrat physique d'une action beaucoup plus vaste et primordiale qui st l'action énergétique de l'Esprit qui se réincarne, action qui 'exprime principalement par l'entremise de ses enveloppes subtiles, notamment le périsprit.

Au cours du premier mois de gestation, le nouvel être augmente de dix mille fois son poids initial. L'embryon représente donc l'une des preuves les plus éloquentes et substantielles du pouvoir d'agrégation de la matière qui est inhérent à l'Esprit.

D'ailleurs, l'embryogenèse dans son ensemble s'avère un processus remarquable : une unique cellule unidimensionnelle (le zygote) se transforme en un être tridimensionnel (le nouveau-né), selon un programme informationnel automatique parfait. Commentant en entrevue cette extraordinaire énigme de la nature, le médecin et biologiste français François Jacob, de l'Institut Pasteur, récipiendaire du Prix Nobel de biochimie en 1965, a reconnu que la science n'avait encore aucune explication à cet égard.

(Source : "L'Âme de la matière" par Marlène Nobre)

Le site de livres-spirites.org où vous pouvez acquérir ce livre :


Revenir en haut Aller en bas
 

LE PROCESSUS DE LA RÉINCARNATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LE PROCESSUS DE LA RÉINCARNATION
» Le christianisme et la réincarnation
» Qui est Jésus ? Définition dogmatique de l'Incarnation
» Les rêves,une preuve de la réincarnation?
» Françoise Dolto et la conception de l'incarnation
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara ::  :: -
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit