Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Se découvrir au Travers du Boudhisme selon Lama Thoubten Yéshé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2200
Bonus : 4136
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Se découvrir au Travers du Boudhisme selon Lama Thoubten Yéshé   Mar 6 Avr - 9:29




SE DÉCOUVRIR AU TRAVERS DU BOUDDHISME


Lorsque nous étudions le bouddhisme, c'est nous-mêmes que nous étudions, la nature de notre propre esprit. Au lieu de se concentrer sur un être suprême, le bouddhisme met l'accent sur des choses plus pratiques, telles que la manière de mener notre vie, d'intégrer notre esprit et de maintenir paix et santé dans notre vie quotidienne. Autrement dit, le bouddhisme insiste toujours sur la sagesse - connaissance empirique plutôt que sur une connaissance dogmatique. En fait, nous ne considérons pas le bouddhisme comme une religion au sens habituel du terme. Du point de vue des Lamas tibétains, les enseignements bouddhiques se situent davantage dans le domaine de la philosophie, de la science ou de la psychologie.

L'esprit humain cherche instinctivement le bonheur. En Orient tout comme en Occident, tout le monde fait la même chose. Mais si votre quête du bonheur vous pousse à appréhender le monde sensoriel de façon émotive, cela peut être très dangereux. Vous n'avez aucun contrôle.

N'allez pas vous imaginer que la maîtrise de l'esprit est un concept oriental, bouddhique. Nous avons tous besoin de maîtrise, particulièrement ceux d'entre nous qui sont prisonniers du matérialisme. Psychologiquement et émotionnellement, nous faisons trop grand cas des objets d'attachement. Du point de vue bouddhique, il s'agit là d'un esprit malsain; la personne est en mauvaise santé mentale. En fait, vous savez bien que l'extérieur, le progrès technologique ou scientifique ne peut à lui seul, ni satisfaire les désirs dictés par votre attachement, ni résoudre vos autres problèmes émotionnels. Mais ce que l'enseignement du Bouddha montre c'est le caractère spécifique du potentiel humain, la capacité de l'esprit humain.

Lorsque vous étudiez le bouddhisme, vous découvrez ce que vous êtes et apprenez à vous épanouir davantage. Au lieu de mettre l'accent sur un système de croyance surnaturelle, les méthodes bouddhiques vous amènent à une compréhension plus profonde de vous-mêmes ainsi que de tous les autres phénomènes.
Cependant, que vous soyez religieux ou matérialistes, croyants ou athées, il est crucial de comprendre le fonctionnement de votre esprit. Sinon, vous continuerez à penser que vous êtes en bonne santé, alors qu'en réalité, la racine profonde des émotions conflictuelles, la cause véritable de toutes les maladies psychologiques, se trouve en vous et s'y développe.

Et il suffit d'un infime changement extérieur, que quelque chose d'insignifiant aille mal pour qu'en quelques secondes vous soyez complètement perturbés. Pour moi, c'est là un symptôme de maladie mentale. Pourquoi? Parce que vous êtes obsédés par le monde sensoriel, aveuglés par l'attachement et sous le contrôle de la cause fondamentale de tous les problèmes : la non-reconnaissance de votre esprit.

Peu importe si vous essayez de réfuter ce que j'expose en me disant que vous n'y croyez pas ! Ce n'est pas une question de croyance. Vous avez beau dire : « Je ne crois pas avoir un nez » votre nez est tout de même là, au milieu de votre figure. Votre nez est toujours là, que vous y croyiez ou non.

J'ai rencontré beaucoup de gens qui proclamaient avec fierté : « Je ne suis pas croyant. » Ils sont si fiers de pouvoir déclarer qu'ils ne croient en rien. Réfléchissez-y; c'est un point important. Dans le monde aujourd'hui, on trouve tellement de contradictions. Les matérialistes scientifiques s'enorgueillissent : « Je ne crois pas »; les pratiquants disent : « Je crois. » Mais qu'importe ce que vous pensez, il est tout de même nécessaire de connaître le caractère spécifique de votre esprit. Sinon, à quoi bon parler des inconvénients de l'attachement, vous n'avez aucune idée de ce qu'est en réalité l'attachement ni de la façon de le maîtriser. Les mots sont faciles. Ce qui est réellement difficile c'est de comprendre la véritable nature de l'attachement.

Par exemple, quand on a commencé à fabriquer des voitures et des avions, c'était dans l'intention de pouvoir faire les choses plus rapidement afin d'avoir davantage de temps pour se reposer. Mais, au lieu de cela, on s'aperçoit que les gens sont encore plus agités qu'avant. Penchez-vous sur votre propre vie quotidienne. A cause de l'attachement, vous vous impliquez avec émotion dans un monde sensoriel concret que vous avez vous-mêmes créé et qui vous prive de l'espace ou du temps nécessaire pour voir la réalité de votre esprit. Pour moi, c'est la définition même d'une vie difficile. Vous n'arrivez pas à trouver de satisfaction ou de plaisir. En vérité, plaisir et joie proviennent plutôt de l'esprit et non pas des objets externes. Néanmoins, certaines personnes sceptiques et intelligentes comprennent, au plus haut point, que les objets matériels ne garantissent pas une vie agréable qui en vaille la peine et cherchent à savoir s'il existe véritablement quelque chose d'autre qui puisse offrir une satisfaction réelle.

Quand le Bouddha parlait de la souffrance, il ne se référait pas simplement aux problèmes superficiels comme la maladie et les blessures, mais au fait que la nature insatisfaite de l'esprit lui-même est souffrance. Peu importe combien vous recevez, cela ne satisfait jamais votre désir d'obtenir encore plus et toujours mieux. Ce désir incessant est souffrance; il est frustration émotionnelle par nature.

La psychologie bouddhique décrit six émotions de base qui frustrent l'esprit humain, en troublant sa paix et en l'agitant : l'ignorance, l'attachement, la colère, l'orgueil, les doutes contaminés, les vues erronées. Ce sont des attitudes mentales et non pas des phénomènes provenant de l'extérieur. Le bouddhisme souligne que pour surmonter ces émotions perturbatrices, la racine de toute votre souffrance, la croyance et la foi ne sont pas d'une très grande aide : vous devez comprendre leur nature.

Si vous n'examinez pas votre esprit avec la sagesse - connaissance introspective, vous ne verrez jamais ce qui s'y trouve. Sans examen approfondi vous pouvez toujours parler de votre esprit et de vos émotions, vous n'arriverez jamais à comprendre que votre émotion fondamentale est l'égocentrisme et que c'est de là que provient votre agitation.

Pour venir à bout de votre ego, vous n'avez pas besoin d'abandonner toutes vos possessions. Gardez vos possessions ; ce ne sont pas elles qui rendent votre vie difficile. Vous êtes tourmentés parce que vous vous cramponnez à vos possessions avec attachement; l'ego et l'attachement polluent votre esprit, l'obscurcissent, le rendent ignorant et agité, et empêchent la lumière de sagesse de se développer. La solution à ce problème est la méditation.

La méditation n'implique pas uniquement le développement de la concentration en un point, être assis dans un coin à ne rien faire. La méditation est un état d'esprit vigilant, l'opposé de l'apathie ; la méditation est sagesse. Vous devez rester conscients à chaque instant de votre vie quotidienne, pleinement conscients de ce que vous faites, de pourquoi et comment vous le faites.

Nous faisons presque tout de manière inconsciente. Nous mangeons inconsciemment, nous buvons inconsciemment, nous parlons inconsciemment. Même si nous prétendons être conscients, nous sommes complètement inconscients des afflictions qui envahissent notre esprit et influencent tout ce que nous faisons.
Vérifiez par vous-mêmes ; faites en l'expérience. Je ne juge ni ne vous rabaisse. C'est ainsi que fonctionne le bouddhisme. Il vous donne des idées que vous pouvez mettre à l'essai dans votre expérience personnelle pour voir si elles sont justes ou non. C'est très terre à terre; je ne parle pas de quelque chose tout là-haut dans le ciel. C'est en fait une chose très simple.

Sans connaître le caractère spécifique de l'attachement et de ses objets, comment pouvez-vous générer de l'amour bienveillant envers vos amis, vos parents ou votre pays ? D'un point de vue bouddhique, c'est impossible. Lorsque vous faites du mal à vos parents ou à vos amis, c'est votre esprit inconscient qui est à l'oeuvre. Lorsqu'elle exprime sa colère, la personne en colère oublie complètement ce qui se passe dans son esprit. Ne pas être conscient vous entraîne à heurter d'autres êtres et à leur manquer de respect; être inconscient de votre propre comportement et de votre attitude mentale vous fait perdre votre humanité. C'est tout. C'est très simple, n'est-ce pas?

De nos jours, les gens étudient et suivent des formations pour devenir psychologues. D'après le Bouddha, chacun devrait devenir psychologue. Chacun de nous devrait connaître son esprit; vous devez devenir votre propre psychologue. De toute évidence, c'est possible. Chaque être humain a la capacité de comprendre son esprit. Lorsque vous comprenez votre esprit, le contrôle s'ensuit naturellement.

Ne pensez pas que la maîtrise ne soit qu'un trip himalayen où que cela doit être plus facile pour des gens qui n'ont que peu de biens. Cela n'est pas forcément vrai. La prochaine fois que vous aurez des troubles émotionnels, interrogez-vous. Au lieu de vous affairer à quelque chose pour vous distraire, détendez-vous et essayez de prendre conscience de ce que vous faites. Posez-vous la question : « Pourquoi fais-je ceci? Comment est-ce que je le fais? Quelle en est la cause? » Vous vous apercevrez qu'il s'agit d'une expérience merveilleuse. Le problème principal est un manque de sagesse - connaissance profonde, un manque de discernement ou de prise de conscience. Par conséquent, vous vous rendrez compte que grâce à la compréhension, vous pouvez facilement résoudre vos problèmes.

Pour ressentir de l'amour bienveillant envers les autres, vous devez connaître la nature de l'objet. Sinon, même si vous dites : « Je l'aime » ce n'est que votre esprit arrogant qui vous emmène encore dans un autre trip de l'ego. Soyez sûr de savoir comment et pourquoi. Il est très important que vous deveniez votre propre psychologue. Vous pourrez alors vous soigner vous-mêmes par la sagesse de la compréhension de votre esprit : vous serez à même de vous détendre avec vos amis, de les apprécier et de profiter de vos biens au lieu de vous agiter, de vous exciter et de gâcher votre vie. Pour devenir votre propre psychologue, il n'est pas nécessaire d'apprendre quelque philosophie magistrale. Il vous suffit, chaque jour, d'observer attentivement votre esprit. Vous examinez déjà quotidiennement des choses matérielles : chaque matin, vous passez en revue la nourriture dans votre cuisine ; mais vous n'examinez jamais votre esprit. Inspecter votre esprit est bien plus important.

Toutefois, la plupart des gens semblent penser le contraire. Ils semblent penser qu'ils peuvent tout simplement acheter la solution à tout problème qu'ils rencontrent. L'attitude matérialiste qui consiste a penser que l'argent permet d'acquérir tout ce dont on a besoin pour être heureux, que l'on peut même acheter la paix de l'esprit est de toute évidence fausse. Mais même si vous ne formulez pas les choses en ces termes, c'est néanmoins ce que vous pensez. C'est une vue complètement fausse.

Même ceux qui se considèrent être des personnes pieuses ont besoin de comprendre leur esprit. La foi seule ne suffit jamais à mettre fin aux problèmes. La compréhension de la sagesse - connaissance y met toujours fin. Le Bouddha lui-même a dit : « Croire au Bouddha est dangereux; au lieu de se contenter de croire en quelque chose, les gens doivent utiliser leur esprit pour essayer de découvrir leur propre nature véritable. » La croyance fondée sur la compréhension est bonne; dès que vous réalisez quelque chose ou que cela est intellectuellement clair pour vous, la croyance s'ensuit automatiquement. Cependant, si votre foi est fondée sur des idées fausses, elle peut facilement être détruite par ce que disent les autres.

Malheureusement, même si elles-mêmes se considèrent comme pieuses, beaucoup de personnes à tendance spirituelle sont faibles. Pourquoi? Parce qu'elles ne comprennent pas la véritable nature de leur esprit. Si vous connaissez vraiment votre esprit et savez comment il fonctionne, vous comprenez alors que c'est l'énergie mentale qui vous empêche d'être en bonne santé mentale. Lorsque vous comprenez comment votre esprit voit ou perçoit le monde, vous réalisez non seulement que vous vous agrippez constamment au monde sensoriel mais aussi que ce à quoi vous vous agrippez n'est qu'imaginaire. Vous constatez que vous êtes trop préoccupés par ce qui va se passer dans un avenir non existant et complètement inconscients du moment présent, que vous ne vivez que pour une simple chimère, une projection. N'êtes-vous pas d'accord pour dire qu'un esprit inconscient du présent et faisant constamment une saisie sur l'avenir, est un esprit qui n'est pas sain.

Dans votre vie quotidienne, il est important d'être conscient. L'essence de la prise de conscience et de la sagesse est paix et joie. Vous n'avez pas besoin de faire une saisie sur un résultat de joie future. Aussi longtemps que vous suivrez de votre mieux le chemin de la compréhension juste et de l'action juste, le résultat sera immédiat, simultané à l'action. Vous n'êtes pas obligés de penser : « Si je passe ma vie en agissant de manière juste, peut-être obtiendrai-je un bon résultat dans ma vie prochaine. » À quoi bon devenir obsédés par l'obtention de réalisations futures. Aussi longtemps que vous agirez dans le moment présent avec autant de compréhension que possible, vous réaliserez en un rien de temps une paix durable.


(Source : Extrait d’un enseignement du Lama Thoubten Yéshé)

Revenir en haut Aller en bas
zaza

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 33
Bonus : 9
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Se découvrir au Travers du Boudhisme selon Lama Thoubten Yéshé   Sam 8 Mai - 5:29

merci pour ce partage ça m'interesse flower
Revenir en haut Aller en bas
 

Se découvrir au Travers du Boudhisme selon Lama Thoubten Yéshé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Se découvrir au travers de l'enseignement du Bouddha
» La signification de la Sagesse dans le bouddhisme
» Les 6 paramitas - 1ère partie: la Générosité par Lama Guendune Rinpoché
» La prière sans couvrir la tête
» Le Boudhisme
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Chamanisme :: Asie-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit