Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La drogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2232
Bonus : 4230
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: La drogue   Dim 14 Mar - 8:35


LA DROGUE


L'énergie de la drogue accumule envies, frustrations et besoins de compensation difficiles à définir. Autrefois, la drogue était d'un caractère sacré. Elle le reste d'ailleurs encore aujourd'hui dans certaines peuplades et tribus. Il s'agit de plantes consommées à certaines périodes de l'année. A cette préparation se mêle un rite psychique intense ; les effets établissent un pont avec l'inconnu. Interviennent aussi des chants scandés, des mantras, des actes magiques, qui mettent en évidence les forces qui habitent chacun.

De nos jours, ceux qui ont recours à la drogue n'en prennent pas pour les mêmes raisons. À part quelques cas isolés d'expériences réelles, la majorité des personnes se droguent dans l'espoir de se diriger vers un meilleur. Mais c'est en réalité pour échapper à ce qu'ils sont et aux conditions pesantes de leur vie. Dès lors, ils comptent sur cela pour combler leur manque. De ce fait, leur esprit et leur sensibilité s'ouvrent à certaines forces ayant de mauvaises visées.


Sans un travail intérieur et du subconscient, les démons endormis réclament leur droit. L'individu moyen n'ayant aucun contrôle sur ses centres mentaux, émotionnels et sexuels se voit submergé d'un grand nombre de pulsions, d'impulsions, d'images, d'idées le menant droit à sa perte. Il lui faut "échapper d'une façon ou d'une autre à une misère physique ou intérieure, à une détresse morale, à de vieilles souffrances enracinées, à des conflits et des tourments profonds, à un malaise de vivre."
Si la drogue prend le contrôle du subconscient, l'individu peut être poussé aux pires extrémités : le suicide. Avant cette ultime étape, les cris et les gémissements sont ses compagnons d'infortune. Dès lors, le drogué est mis en branle par ses états intérieurs aux abois, excités à outrance.

La drogue, agissant avec force, est monnaie de plus en plus courante. Les personnes, à un moment donné, ont le besoin impérieux de se couper du monde extérieur, de ne plus l'écouter pour se tourner vers un ailleurs emprunt de nouvelles paroles, d'un nouveau langage, d'un nouveau chant ou d'une nouvelle musique. En outre, elles ont ce besoin pressant d'allumer en elles d'autres lumières, d'autres féeries de couleur. Peu importe pour elles que ce monde-là grouille de pièges mortels. Malgré leur angoisse à fleur de peau, elles vont jusqu'au bout, jusqu'à leur délivrance, semble-t-il... Jusqu'à la mort.

Dans le déroulement du futur et au travers de multiples tragédies se renforce une cohésion inter-individus de liens karmiques et universels. L'énergie de la drogue les fait tomber dans le même sac. Ils se réunissent, se cherchent des gourous, des leaders, souvent de mauvais augure. Dans un premier temps, toutes ces personnes empruntent des chemins ardus. C'est pourquoi elles s'enveloppent de vêtements amples, à la poursuite d'autres odeurs, d'autres parfums. Parfois elles partent en quête de la mort, loin de leur pays et de leur famille.

En revanche, pour d'autres, ce flux d'énergie est le début d'une conquête spirituelle ou occulte, le déclenchement d'une vocation humaine, artistique ou politique, avec un désir ardent d'apporter sa contribution pour être utile. Mais alors, le meilleur de soi-même part à la dérive, laissant libre cours à une appréhension, qui ne fait que croître dans le subconscient. Et afin de la supporter, la seule possibilité est de trouver des compensations dans le matériel, en faisant de l'argent son cheval de bataille par exemple.


Mais l'individu brûle son énergie dans le néant, favorisant l'oubli de sa conscience, ne se rattachant en fait qu'à peu de satisfactions durables. Tout dépend évidemment de la motivation et du niveau d'intuition, d'intelligence et de culture et de statut social. La grande majorité des drogués vit dans des banlieues, dans des cités défavorisées.

Certains se droguent. D'autres détériorent, cassent, volent, cambriolent !

(Source : "Une Autre Voyance" par le médium Claude Déplace)
Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 68
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: re: la drogue   Ven 14 Jan - 12:41

Je connaissais autrefois un garçon plus jeune que moi de deux ou trois ans. J' avais fait sa connaissance sur mon lieu de travail et je peux dire qu'il était devenu un copain. Il avait des problèmes familiaux ( père absent, mère prostituée absente également). Il était hébergé par des membres de sa famille qui lui faisaient sentir fréquemment qu'il n'était pas le bienvenu. A cause de cet état il supportait très peu de gens et surtout pas la société. Il avait commencé par fumer des joints, puis était passé à l'héroine. Vous avez compris qu'au niveau de son travail, tout se passait de manière aléatoire. Absences fréquentes, imcompréhension des directives de travail ...etc. Quand je le regardais dans les yeux j'avais l'impression parfois qu'il était amputé du cerveau.

J'avais beau essayer de le toucher moralement rien y faisait. Il ne pouvait pas changer le monde qui l'environnait, alors il se changeait lui, pour ne plus voir, ne plus ressentir toutes ces choses sales qui lui faisaient du mal. Je lui parlais de la nature qu'il aimait tant, rien à faire; tout passait par la drogue. Un paysage enneigé ne pouvait être apprécié par lui qu'avec un shoot dans les veines.

Je mesurais à ces moments là le travail, l'énergie énorme qu'il aurait fallu déployer pour aider ce garçon à s'en sortir, à condition qu'il le veuille bien entendu, et ce n'était pas le cas.

Il évita bien entendu , le service militaire obligatoire à cette époque, facilement ,en jetant au visage des gradés responsables le fait qu'il se droguait, ses raisons, et ce qu'il pensait de la société que ces individus défendaient; On ne voulut pas de lui.

Après un séjour en prison pour usage et trafique de stupéfiants, j'eus beaucoup de peine à le faire réembaucher dans l'entreprise. Il travailla avec bien du mal pendant quelques mois tout en se droguant à nouveau. Jusquà ce que, un soir il nous dise qu'il "montait " à Paris rejoindre sa mère qui exerçait là-bas.

A ce moment de sa vie, il en était à huit shoots par jour. Il partit donc ce soir là en nous couvrant , mes collègues et moi, de quelques injures bien trouvées.

Ceci se passait en 1976. Je n'ai jamais revu ce garçon et ne sais pas ce qu'il est devenu. De sa bande de quatre copains, deux ont réussi à s'en sortir et à s'intégrer, avec beaucoup d'aide de la part de leur entourage et des bras ouverts dans certaines circonstances sociales. Un est mort d'une overdose.

La drogue reste un fléau toujours présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La drogue   Mer 19 Jan - 11:57

Coucou,

Il est touchant ton témoignage, ce qui est dure surtout dans ce genre de cas c'est notre impuissance et peut être aussi d'accepter qu'il y a des personnes qui doivent passer par là pour pouvoir avancer.
Dans mon entourage j'ai perdu beaucoup de gens a cause de l'alcool qui représente aussi une drogue très puissante !

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La drogue   

Revenir en haut Aller en bas
 

La drogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Intentions de prière du Pape : pour les victimes de la drogue
» La drogue
» Afghanistan, aux sources de la drogue
» Site Internet pour les accros à la drogue
» le retour de la drogue
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Médecine & Spiritualité :: Médecine & Spiritualité-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit