Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enseignement Bön - PRÉPARATION À LA NUIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2200
Bonus : 4136
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Enseignement Bön - PRÉPARATION À LA NUIT   Dim 7 Mar - 19:52

PRÉPARATION À LA NUIT
Selon l’enseignement Bön
Par le lama Tenzin Wangyal Rinpoché


L'objectif de la pratique du yoga du rêve est la libération ; nous devons avoir pour objectif de réaliser entièrement ce qui se cache derrière les rêves. Mais il existe aussi des usages relatifs du rêve qui peuvent s' avérer profitables dans notre vie quotidienne. Nous pouvons à la fois employer les informations qu'ils nous fournissent et profiter directement des expériences que nous y vivons. En Occident, par exemple, l'usage thérapeutique des rêves est général, et l'on cite nombre de scientifiques et d'artistes qui mettent leur créativité onirique au service de leur oeuvre. Les Tibétains font aussi confiance aux rêves de plusieurs manières. Cet enseignement décrit quelques utilisations des rêves.

PRÉPARATION À LA NUIT

La personne ordinaire qui ignore les principes de la méditation, emmène avec elle dans la nuit le stress, les émotions, les pensées et les troubles de la journée. Elle ne dispose d'aucune pratique particulière, d'aucun moment réservé, pour s'occuper de sa journée ou revenir au calme avant d'entrer dans le sommeil. Celui-ci l'atteint en pleine distraction et les négativités perdurent dans l'esprit pendant la nuit. Lorsque des rêves s'élèvent à partir de ces négativités, la présence n'a aucune stabilité et la personne est entraînée par les images désordonnées du monde onirique. Le corps est raidi d'angoisse, ou empli de tristesse, le prana est rude et irrégulier tandis que l'esprit se précipite çà et là. Le sommeil est perturbé, les rêves sont pénibles ou ne sont que d'agréables évasions. Au matin, le dormeur se réveille fatigué et agité, et il poursuit souvent la journée dans un état négatif.

Se préparer au sommeil, le considérer avec sérieux, fait du bien même à la personne qui ne pratique pas les yogas du rêve ou du sommeil. Purifier l'esprit autant que possible avant de dormir, comme avant de méditer, engendre plus de présence et des qualités positives. Plutôt que de charrier les émotions négatives au cœur de la nuit, utilisez les savoir-faire que vous avez pour vous en libérer. Si vous savez comment permettre à une émotion de s'auto-libérer, comment la dissoudre dans la vacuité, faites-le. Si vous savez comment transformer l'émotion ou appliquer son antidote, utilisez ce savoir. Essayez de contacter le lama, le yidam* , les dakinis ; priez les bouddhas et les divinités ; engendrez la compassion. Faites ce que vous pouvez pour vous débarrasser de la tension du corps et des attitudes négatives de l'esprit. Alors, non troublé, l'esprit léger et tranquille, vous jouirez d'un sommeil plus reposant et réparateur. Même s'il existe une incapacité à faire le reste des pratiques, cette préparation est positive et chacun peut l'inclure dans son quotidien.

On trouvera ci-dessous quelques préparations d'ordre général à la nuit; il ne faudrait cependant pas s'y limiter. La chose importante est de savoir ce que vous faites de votre esprit et de quelle façon cela vous affecte, et d'utiliser votre savoir pour vous calmer, devenir présent, et vous ouvrir aux possibilités de la nuit.

NEUF RESPIRATIONS PURIFICATRICES
Vous avez peut-être remarqué à quel point la tension peut envahir le corps et affecter la respiration. Lorsqu'une personne avec qui nous avons eu des difficultés entre dans la pièce, le corps se raidit et la respiration devient courte et brusque. Lorsque nous sommes effrayés, la respiration devient rapide et superficielle. Dans la tristesse, la respiration est souvent profonde et ponctuée de soupirs. Et si quelqu'un que nous aimons vraiment entre dans la pièce, le corps se détend et la respiration s'amplifie et se calme.

Au lieu d'attendre que l'expérience modifie la respiration, nous pouvons délibérément modifier la respiration pour changer notre expérience. Les neuf respirations purificatrices sont un exercice court pour clarifier et purifier les canaux, et pour détendre le corps et l'esprit.

Asseyez-vous en posture de méditation, jambes croisées. Posez les mains dans le giron, paumes en dessus, la main gauche reposant sur la droite. Rentrez un peu le menton afin de tendre la nuque.

Imaginez les trois canaux d'énergie dans votre corps. Le canal central est bleu et s'élève dans l'axe médian du corps ; il a le diamètre d'un bambou et s'élargit légèrement depuis le coeur jusqu'à son ouverture au sommet de la tête. Les canaux latéraux ont le diamètre d'un crayon; ils sont reliés à la base du canal central, à environ dix centimètres sous le nombril. Ils s'élèvent à travers le corps de chaque côté du canal central, s'infléchissent le long de la voûte crânienne, redescendent derrière les yeux et s'ouvrent aux narines. Chez les femmes, le canal de droite est rouge, celui de gauche est blanc. Chez les hommes, le canal de droite est blanc et celui de gauche est rouge.


première triade de respirations
Hommes : levez la main droite, le pouce pressant la base de l’annulaire. Fermez la narine droite avec l’annulaire, inspirez de la lumière verte par la narine gauche. Puis, fermant la narine gauche avec l'annulaire droit, expirez complètement à travers la narine droite. Faites trois inspirations et trois expirations.
Femmes : levez la main gauche, le pouce pressant la base de l'annulaire. Fermez la narine gauche avec l'annulaire, inspirez une lumière verte par la narine droite. Puis, fermant la narine droite avec l'annulaire gauche, expirez complètement par la narine gauche. Faites trois inspirations et trois expirations.
Lors de chaque expiration, imaginez que tous les obstacles liés aux forces masculines — comprenant aussi les maladies associées aux vents (pranas) et les obstacles et aveuglements liés au passé —sont expulsés du canal blanc sous la forme d'air bleu pâle.

deuxième triade de respirations
Hommes et femmes : changez de main et de narine et refaites trois cycles respiratoires en inhalant la lumière verte. Imaginez qu'avec chaque expiration tous les obstacles liés aux forces féminines —comprenant aussi les maladies associées à la bile ainsi que les obstacles et aveuglements associés au futur — sont expulsés du canal rouge sous forme d'air rose pâle.

troisième triade de respirations
Hommes et femmes : placez la main gauche sur la droite, dans le giron, paumes en dessus. Inhalez une lumière verte curative par les deux narines. Voyez-la descendre dans les canaux latéraux jusqu'à leur jonction avec le canal principal, à quatre travers de doigt sous le nombril. A l'expiration, voyez l'énergie s'élever dans le canal central et sortir par le sommet de la tête. Faites trois inspirations et expirations. Imaginez qu'à chaque expiration toutes les possibilités de maladies dues aux esprits hostiles — comprenant aussi les maladies associées au flegme et les obstacles et aveuglements associés au présent — sont expulsées par le sommet de la tête sous forme de fumée noire.






Tenzin Wangyal Rinpoché est un lama de la tradition bön du Tibet. Né en Inde à la suite de l'exil de ses parents, il a suivi les plus hautes études bön et bouddhistes. Depuis 1991, il vit aux Etats-Unis et enseigne à l'université de Charlottesville.


"Si nous ne pouvons pas rester présents pendant le sommeil, écrit Tenzin Wangyal Rinpoché, si nous nous perdons chaque nuit, quelles sont nos chances d'être conscients au moment de mourir ? Examinez votre manière de rêver, vous saurez ce qu'il adviendra de vous à la mort. Observez votre manière de dormir, vous découvrirez si vous êtes vraiment éveillé ou non."
Le présent ouvrage donne tout d'abord des instructions détaillées pour le yoga du rêve (à noter que, pour la tradition tibétaine, e rêve lucide n'est pas une fin en soi, mais bien plutôt une aide pour s'engager dans des pratiques profondes menant vers la libération). Puis, il introduit au yoga du sommeil, ou yoga de la claire lumière, pratique plus avancée dont le but est de rester conscient pendant le sommeil profond, quand l'esprit conceptuel cesse de fonctionner.
Le résultat immédiat de ces pratiques est davantage de bonheur, dans le rêve, le sommeil et l'état de veille. Leur résultat profond est d'ouvrir plus grande la porte de la libération."

(source : Yogas Tibétains du rêve et du sommeil de Tenzin Wangyal Rinpoché)
Revenir en haut Aller en bas
 

Enseignement Bön - PRÉPARATION À LA NUIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» préparation travail de nuit
» 10 mois : angoisses de la nuit ? Peur de la séparation ?
» angoisse de séparation bébé 8 mois
» angoisse de séparation tardive
» Anxiété de séparation?Bébé 7 mois
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Chamanisme :: Asie-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com