Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La France acceuille les Reliques du Bouddha historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2201
Bonus : 4139
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: La France acceuille les Reliques du Bouddha historique   Dim 17 Mai - 13:18



(le Bouddha Sakyamouni atteignit l'éveil, sous "l'arbre de la Bodhi".)

La France acceuille les Reliques du Bouddha historique


VITRY-SUR-SEINE, Val-de-Marne (AFP) — Les reliques du Bouddha historique Sakyamouni, acheminées vendredi matin en France, sont présentées à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), marquant ainsi le début de trois jours de cérémonies.

Un peu d'histoire :
En Inde, à la fin du XIXe siècle, l'écroulement d'un stûpa (monument funéraire bouddhique) appartenant au clan des Sakya (la famille du Bouddha) permit la découverte d'authentiques Reliques du Bouddha historique, préservées depuis plus de deux millénaires.

Au XIXe siècle, l'Inde et la quasi totalité de l'Asie étaient colonisées. Le Gouverneur Général de l'Inde, G. N. Curzon, ancien Ambassadeur du Royaume de Siam - confia donc les précieuses Reliques à la Thaïlande, seul pays bouddhiste épargné par la colonisation.

Elles furent installées au Temple de La Montagne d'Or (Wat Saket), le plus fameux temple de Bangkok.
En l'an bouddhique 2442, une prédiction révéla que des Reliques quitteraient le sol thaïlandais pour l'Occident cent onze ans plus tard.

En 2009, soit cent onze ans plus tard, les Patriarches thaïlandais, approuvés par la communauté bouddhiste asiatique, décidèrent d'offrir des Reliques au monde occidental et de les confier à un pays européen. Les Reliques seront officiellement remise à L'Union Bouddhiste de France qui aura la responsabilité de leur installation et de leur protection.

*Le Vénérable NYANADHARO Mahatera, Moine de Forêt de la tradition Théravada vivant en France depuis plus de 30 ans émissaire de Somdej Phra Buddhacharn, Chef du Comité Patriarcal des Sanghas de Thaïlande.

La matinée a été consacrée aux cérémonies officielles d'accueil des reliques, marquées par des prières des différentes tendances du bouddhisme. Des moines en robe jaune, grise ou brune selon leur appartenance, ont ainsi rendu hommage aux reliques, logées dans une bulle en verre enchâssée dans une sculpture dorée représentant une pagode.

"Il suffit de voir les sourires sur les visages pour comprendre la joie de tout le monde", a déclaré à l'AFP le Vénérable Nyanadharo*.

Une fidèle d'origine vietnamienne, qui a requis l'anonymat, a expliqué de son côté qu'"avoir la chance de voir ces reliques, c'est avoir un bon karma".

Durant l'après-midi, "entre 500 et 1.000 personnes" sont attendues à l'Institut culturel Huyen Vi de Vitry, où les reliques sont présentées pour la première fois au public en France, selon l'Union bouddhiste de France (UBF).

Les reliques, offertes à la France par le patriarche de Thaïlande, sont arrivées ce matin à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle en provenance de Bangkok.

Ces reliques du Bouddha ont été trouvées en Inde au XIXème siècle, lors de l'écroulement d'un stupa (monument funéraire), où elles se trouvaient depuis plus de 2.000 ans, appartenant à la famille Sakya, dont faisait partie le Bouddha historique.

Elles seront présentées à la mairie de Paris (Salon des tapisseries) dans le cadre d'une exposition d'art bouddhique.

Dimanche, elles seront installées définitivement à la Grande Pagode de Vincennes, un des pavillons construits pour l'Exposition coloniale de 1931, qui deviendra ainsi le haut-lieu spirituel du bouddhisme en France.

L'installation en Occident des reliques, assure l'UBF, a fait l'objet d'une prédiction et symbolise un passage de relais du bouddhisme entre l'Orient et l'Occident. La France, souligne l'UBF, a été choisie comme patrie des droits de l'Homme, et Paris comme symbole du dynamisme du bouddhisme en Occident.

"Le choix s'est porté sur la France car elle accueille la plus grande diversité de communautés bouddhistes en Europe", a déclaré Philippe Judenne, administrateur de l'UBF.

(AFP source)
Revenir en haut Aller en bas
jelt

avatar

Nombre de messages : 1300
Age : 55
Bonus : 1353
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Institut Huyen Vi   Lun 18 Mai - 19:09

Quelques photos de l'institut Huyen Vi ou la relique du bouddha fut accueilli avec vénération et une réel spiritualité par les moines et les laics.












Revenir en haut Aller en bas
jelt

avatar

Nombre de messages : 1300
Age : 55
Bonus : 1353
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La France acceuille les Reliques du Bouddha historique   Mar 8 Déc - 1:17

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La France acceuille les Reliques du Bouddha historique   

Revenir en haut Aller en bas
 

La France acceuille les Reliques du Bouddha historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les reliques de Bouddha
» Histoire de Bouddha Maitreya
» Le VESAK 2009 et les reliques du Bouddha (1 et 2/2)
» Reliques du Bouddha
» Les paroles de Bouddha: les rituels religieux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Chamanisme :: Asie-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com