Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enquête au Château fantastique de Raray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adama

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 50
Bonus : 0
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Enquête au Château fantastique de Raray   Lun 5 Jan - 17:04


Portail de Diane ou "porte rouge" pris ici en infrarouge avec le Sony F 828 (200 asa - 8MP).
Nous revenons d'un premier contact dans le château véritablement "fantastique" de Raray dans l'Oise, dans tous les sens du terme. Ce château fut choisi par Jean Cocteau en 1945 pour le tornage du film poétique et au réalisme fantastique "la Belle et la Bête", en raison de son caractère très particulier. Car il présente des éléments unique en France sur le plan de l'architecture qui présente un bestiaire étonnant, oeuvre de Nicolas de Lancy, conseiller du Roi Louis XIII et Chambellan du Duc d'Orléans.

L'un des portiques étranges du château de Raray, présentant une inhabituelle glytpique ayant pour thème la chasse, mais il faut y voir par les animaux présents : chiens de meute, cerfs et Licorne, une allusion directe à la mythologie de Diane chaseresse. Il ne s'agit pas ici de représentations "gratuites" ou "profanes". Et l'effet avec les niches contenant des dieux et des déesses, des Empereurs romains, un effet des plus saisissant, très particulier lorsque l'ont est sur place.
Nous avons réalisé plus de 400 photographies et nous en avons sélectionné 192 qui seront placées sur le blog principal du Kolob Order. Ces documents photographiques à haute résolution sont uniques à ce jour sur le Web, en effet, il n'y avait à ce jour aucun document sur ce magnifique château. Les photos présentées sont sous copyright de l'auteur, qui est prêté au Kolob Order. Toute reproduction sur le Web où ailleurs, sans accord écrit de l'auteur est strictement interdit.
Tout ces documents et le texte sont strictement interdits à la reproduction sans autorisation préalable de l'Association K.O. et des photographes et rédacteurs.
Nous ramenons de ce premier contact des document étonnants, des orbes pris sans flash, un phénomène lumineux inconnu impressionnant, une enquête passionnante, en attendant de placer les photographies avec les commentaires, tâche qui sera faites au fur et à mesure et dans les plus brefs délais, nous vous prions de trouver les videos réalisées sur place par l'équipe.




Après presque une heure de route, notre petite équipe arrive enfin près de Raray! Le panneau de signalisation est là pour nous conforter dans notre choix d'itinéraire... Nous n'avons pas de GPS voiture mais utilisons de bonnes vieilles cartes IGN, avec un itinéraire choisi sur le site de l'IGN. Très pratique! Nous sommes dans l'Oise en pleine campagne. Le temps est magnifique et la température est d'environ 27° en ce samedi 10 mai 2008.

Enfin Raray est en vue! avec cette tour d'angle d'un mur du XVII e s. C'est un tout petit village de 149 habitants, dont l'habitat est attesté depuis l'époque Gallo-Romaine. La chaussée romaine de "Senlis-Soisson" passe ici, et il y a encore des vestiges gallo-romains. Le lieu est chargé d'histoire.

Détail de cette tour du XVII e s. à l'angle d'un ancien mur faisant parti de l'enceinte du château classé MH (Monument Historique).

Imposante tour d'aspect médiéval qui n'est pas encore le château de Raray à proprement parler mais fait parti des "dépendances". En fait il s'agit ici du manoir du 16e siècle appelé "ferme de Raray". Raray était l'une des quatre baronnies vassales de l'évéché de Senlis à qui la seigneurie avait été vendue en 1173. Elle passa au 17e aux Lancy pour qui elle fut érigée en marquisat au début du XVIII e s. Nicolas de Lancy y fit construire en 1610 le château que vous allez découvrir et qui fut agrandi au 18e s. Notre équipe du Département P est impatience de découvrir les lieux. Une statue de Nicolas de Lancy est visible sur un fronton du château, nous l'avons photographié et vous trouverez la photographie plus bas, dans l'ordre de notre exploration.

11h30 l'équipe du Département P arrive au château de Raray. Les grilles s'ouvrent automatiquement grâce à un détecteur de mouvement. C'est très moderne, et ont est loin ici du romantisme du film de Jean Cocteau! Mais les lieux... déjà une impression vous saisie, une impression romantique et surnaturelle en effet. Quelqu'un semble vous attendre... mais ce n'est qu'une impression. Le lieu est magnifique et la grande luminosité donne au lieu des couleurs spendides.

Le pigeonnier du manoir du XVI e s. nommé "la ferme" dans le domaine du château de Raray, avec autour un parking qui s'étend depuis les haies cynégétiques du château de Raray, en fait il y a beaucoup de monde sur les lieux. La raison en est que le château abrite un golf complet, le practice n'est pas loin et le green est magnifique, un vrai paradis pour golfeurs. Il est possible de dormir sur place, hotellerie de luxe dans le château pour les séminaires d'entreprise, les séjours d'affaire ou culturels hauts de gamme. C'est un cadre qui se prête très bien à ces activités. Et cela permets au château de Raray d'être parfaitement entretenu. Eric Fearson le célèbre chasseur de fantômes et mentaliste français avait raison, ce lieu est surprenant de par son activité autour du Golf! Il faudra bien enquêter pour dénicher nos fantômes au milieu des balles de golf!!! Sourire...

Au pied du pigeonnier cette statue d'un dieu Gréco-romain dans la veine du XVII e siècle, accueille le visiteur.

Premier contact avec les deux haies cynégétiques dans la cour d'honneur du château de Raray. C'est ici même que de nombreuses scènes du film de Jean Cocteau "la Belle et la Bête" furent tournées. Ce qui surprend le visiteur, c'est cette pléïade de chiens de meutes, avec sur cette haie un sanglier, et sur l'autre un cerf. Allusions du maître des lieux Nicolas de Lancy à Cernunos le dieu cerf des ancien celtes? La question peut être légitimement posée. Lors du Grand Siècle, la noblesse était éprise de mythologie, et les châteaux sont alors de véritables rébus à déchiffrer avec des clefs précises. Ici les clefs sont le cerf, le sanglier, et comme nous le verrons plus loin la Licorne. En fait le château semble bien être dédié à Diane la déesse aux cornes d'argent, Diane chasseresse.


Vue d'ensemble d'une des façades du château. Les voitures garées appartiennent aux visiteurs où locataires pour différente activités au château.




[size=18]

PLus nous observions cette haie cynégétiques, c'est-à-dire ornées de scènes de chasse, plus nous étions fasciné. Nous nous sommes souvenu du témoignage d'un enfant voici quelques années. Il disait, qu'il avait observé, l'une de ses statues s'animée, le suivant du regard... Un regard de pierre venant d'un autre temps. Cet enfant avait rapporté un fait qu'il ne comprenait pas, est-ce que cet endroit comporte une âme, un ou des esprits qui pourraient ainsi donné vie à l'inanimé? Le film de Jean Cocteau montre des statues animées de vie, dont les regards de feu mettent illustre merveilleusement le surnaturel. Est-ce que cet enfant avait vu le film "la belle et la bête", où s'agit-il d'une véritable observation d'un phénomène surnaturel?



"Le Cerf en majesté" c'est l'idée qui est venue aux membres de l'équipe en observant attentivement ce groupe sculpté. Regadez bien l'attitude du Cerf, il est royal, assis en majesté, et les deux chiens de part et d'autre, loin de l'attaquer, semble lui rendre un hommage comme ont rendrait hommage à un souverain, en se prosternant devant lui. C'est inhabituel pour une scène de chasse classique.

Le Cerf au Moyen-Âge est un animal royal, et représente cette royauté à égalité avec le lion. L'ancienne croyance celte du dieu aux cornes d'or : Cernunos, qui n'était autre que le Cerf, semble ici ressurgir dans toute sa splendeur. Le Cerf est le Roi des Forêts, et donc, des contrées européennes. L'artiste à dans cette haie, parfaitement rendu cette idée dans la pierre. Nous ignorons bien sur, si c'était vraiment la conception originelle de l'artiste, mais, au vu de cet ensemble, cette idée surgit devant nous avec force. Visiblement, ces chiens se prosternent devant Cernunos, le Cerf Roi. La hait parallèle à celle-ci, montre pour sa part un sanglier, qui lui, est chassé "normalement" avec des chiens dans une attitude de "meute" normale, ces chiens se montrent visiblement menaçants, et le sanglier fixe des yeux l'un des chiens qui se préparent à l'attaquer. Ici rien de semblable, le Cerf est véritable calme, dans une attitude qui évoque même le calme, la sagesse, la royauté, devant des chiens prosternés.



Une photographie exposée au château de Raray, qui montre Jean Marais dans le rôle de la Bête, assis près d'un des Cerfs de la haie du château. Visiblement, la symbolique de cette composition n'avait pas échappé à Jean Cocteau, qui en exploite la force d'évocation surnaturelle et fantastique, pour son film "la Belle et la Bête" tourné en 1945.
Revenir en haut Aller en bas
Adama

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 50
Bonus : 0
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Enquête au Château fantastique de Raray   Lun 5 Jan - 17:05


Une autre vue de la composition. Ici sous cet angle de vue, les chiens semblent plus menaçants. Comme si au fur et à mesure que la perspective change, la scène change. Mais le Cerf lui, reste royal, toujours dans une attitude de majesté. La force brute face à la sagesse. Ce groupe sculpté est à la fois un message dans la pierre et une vaie leçon de philosophie.



En infrarouge, la meute de chiens semble prendre vie, se découpant parfaitement sur le ciel! L'infrarouge permets de mettre en évidence certains phénomènes s'ils se produisent, et donne aux photographies un aspect véritablement "d'un autre monde".


Photographie originale du film "la Belle et la Bête" exposée au château de Raray, montrant Jean Marais (la Bête) et Josette Day (la Belle) en 1945 lors du tournage du film, avec en arrière plan la haie au Cerf...





[/size]


Détail d'un des bustes de la haie du Cerf. Ici une représentation de Mercure reconnaissable à son caducée et aux ailes sur son casque.



Détail d'un buste de la haie du Cerf. Une impératrice romaine est ici sculptée, portant un camée autour du cou. S'agit-il de l'impératrice Faustine? Familière en raison du nombre impressionnant d'effigie de cette impératrice retrouvée sur des médailles romaines en numismatique, où attestée sur des oeuvres d'art?



Vue de l'autre côté de la haie cynégétique de la cour d'honneur, avec jeux d'ombres et de lumières.


Effet miroir... qui de qui est la statue? L'oiseau où le chien? L'oiseau fixe et immobile où le chien agile prêt à bondir?

DEDIE A LA ROSE...OU LE JARDIN DE PIERRE DES PHILOSOPHES :

Vue arrière du château de Raray avec dans le tympan des représentatiosn fort intéressantes :
Deux angelots veillent sur un cratère rempli de roses... Et de chaque côté, des brassées de roses sous forme de guirlande. Le château de Raray est aussi celui des Roses. La Rose est une fleur pas comme les autres, c'est la représentation de l'expression mystique et ésotérique du Christianisme. La rose renvoit aussi à la rosée des philosophes. Décidément ce château est plein de surprises.

Gros plan sur la roseraie de pierre...avec les deux angelots gardien du vase aux roses.

Zoom sur la vasque aux 19 roses magnifiques gardées par les anges. Véritable Graal à la Rose. Les ailes des angelots, dans leur facture, rappelle ceux des êtres élémentaires, tels qu'ils sont représentés de nos jours, donnant au tympan du château une étonnante modernité, oui Jean Cocteau avait parfaitement compris que ce château est quelque part, hors du temps.
Les nombres du château de Raray :
Les haies comptent 18 niches abritant des Empereurs et Impératrices romaines, et des divinités de l'Olympe. Ils sont surmontés par 40 chiens, 1 sanglier et 1 cerf. La vasque compte 19 roses et la guirlande tenue par les anges 23 roses.
Si nous additionnons :
18 + 40 + 1 + 1 + 19 + 23 = 102 = 1 + 2 = 3 soit Cerf + Licorne + Sanglier qui sont les animaux rois, les animaux clefs de Raray. Ces 3 animaux ont la particularité d'être tout 3 de puissants symboles.

Détail d'une des composition murale du château, entièrement consacrée au jardinage d'une seule fleur : la Rose.

Autre composition murale dédié au travail des jardiniers de la Rose... Il existait à l'époque, des confréries de "francs-jardiniers", est-ce que Raray a connu des "francs-jardiniers"? Quoi qu'il en soit le choix de la Rose n'est pas du au hasard, mais semble revêtir une signification pour les initiés.






Gros plan sur les différentes décoration du château de Raray.



Cette photographie mets en évidence un chiffre composé de deux lettres entrelacées, deux G? deux C? Appel à information : de quel chiffre s'agit-il, de quelle personnalité s'agit-il? Les différents propriétaires du château depuis l'origine ne semble pas avoir un C ou un G. Si quelqu'un à une idée, elle sera la bienvenue.



Le maître des lieux, Nicolas de Lancy, conseiller du Roi Louis XIII et créateur de tout le bestiaire féérique du château, et de la scène de chasse mythologique à la Licorne, sur la porte de Diane. Nicolas de Lancy appartenait-il à une société transmettant un savoir ésotérique? C'est possible.


Vue d'ensemble du château de Raray, avec vue sur le restaurant "la Belle et la Bête" visible avec les parasols déployés. C'est un restaurant chic et sympathique, où un chef japonais vous sert des spécialités du Japon, spécialités authentiques cuites (non crue est précisé par le restaurant), où des plats de la gastronomie française, comme par exemple la sole meunière. Ce restaurant est fait pour les membres du club de Golf, mais sert également les touristes de passage.





La Porte de Diane du château de Raray qui s'emble s'ouvrir sur un autre monde, gardé par deux caryatides, Diane est entouré de chiens de chasse et au-dessus d'elle, trône, une magnifique Licorne, emblème de la pureté, et symbole alchimique. Les chiens symboles de la fidélité, semblent cerner la Licorne de part et d'autre, mais ce n'est qu'une illusion, cette dernière calme reste majestueuse et montre pas sa posture la maîtrise de soi.



Détail de la magnifique Licorne qui regarde sur sa gauche, du côté du coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Adama

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 50
Bonus : 0
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Enquête au Château fantastique de Raray   Lun 5 Jan - 17:06

RETOUR AU CHÂTEAU DE RARAY
DIMANCHE 28 DECEMBRE 2008
Nous avons choisi de retourner en ces lieux magiques et féériques afin cette fois ci d'étudier plus en avant le symbolisme astronomique et alchimique de ce château.
Après avoir réalisé plus de 500 photographies de l'endroit, couvrant la quasi-totalité du lieu, et chacune de ses scuptures et ornementations extérieures, voici une première mouture de notre seconde enquête :

Nous arrivons au château de Raray vers 14h30, il fait froid avec - 4 et nous retrouvons ce lieu dans une tenue hivernale, et un tapis blanc de givre, qui donne à l'ensemble un air de Noël.

L'une des haies cynégétiques qui nous montre le majestueux Cerf qui semble nous défier de son regard en nous posant, tel le sphinx de ces lieux, des questions énigmatiques. Le sculpteur a représenté cet animal roi des forêts de manière à ce que son regard croise celui du visiteur.

A Raray les jeux subtils de la lumière et des ombres donnent aux sculptures des allures fantastiques, les faisant ressembler à des fantômes surgissant des temps jadis. Le Cerf est ici serein, majestueux, malgré qu'il soit encerclé par des chiens. De la chasse au cerf à la chasse à la Licorne, quelle message a voulu laisser ici Nicolas de Lancy?

Comme nous l'a fait remarqué Tétricus au cours de cette seconde visite à Raray, la tour derrière le pigeonnier est tout à fait dans le style de celle de Rennes le Château, mais présente une base circulaire et non carrée comme à Rennes-le-Château.
En outre cette tour est nettement plus ancienne que celle de l'Abbé Saunière, puisque cette tour qui s'élance vers le ciel est un vestige de l'ancien manoir du XVIe siècle.
Le château lui même a été bâti sur les vestiges d'un château féodal du XIIIe s. sur les ordres du propriétaire d'alors Nicolas de Lancy.



Vue d'ensemble du château de Raray qui comme nous l'avions vu précédement est le lieu de manifesations paranormales.

La porte rouge ou porte de Diane, ou encore Porte à la Licorne, dans toute sa beauté, avec des couleurs rougeoyantes du au soleil. Cette porte singulière a fait couler beaucoup d'encre, en raison de la présence de la Licorne qui n'est pas un animal traditionnel à la chasse, mais à la mythologie et à l'ésotérisme.

Ce château dans la tradition du Grand Siècle se présente comme un tout harmonieux et équilibré. C'est un lieu propice à la méditation et à la réflexion. Actuellement il abrite un golfe qui est fermé en hiver. Lieu de loisirs, il fallait bien cela pour préserver cet endroit dans toute sa beauté qui saisit toujours le visiteur sur place.


Ombres et Lumières sur Raray.


Un magnifique cèdre du Liban orne le parc du château de Raray. C'est en cèdres du Liban que le Temple de Salomon fut édifié à Jérusalem.


La légende locale assure qu'une jeune servante au XVIIe s après avoir eu une liaison avec un homme qui l'avait éconduite, elle se serait pendu dans les bois voisins. Ont trouva alors son petit garçon, gravement blessé, errant dans les bois. Sa mère avait essayé de le tuer avant de se donner la mort. Le fantôme de cet enfant a été signalé à maintes reprises, hantant les bois alentours de Raray.
Témoignage recueilli par Simon Marsden en 1994 lors de son enquête au château de Raray. (Simon Marsden est un chasseur de fantôme britannique qui a parcouru l’Europe à la recherche des spectres. Il est l’auteur d’un superbe album « Journal d’un chasseur de fantômes » publié par Abbeville Presse en 1994.)
J’étais venu jouer ici pendant le week-end avec un collègue. Ma femme était arrivée de Paris avec les enfants pour le déjeuner. Ensuite, ils jouèrent dans le parc pendant qu’elle prenait un bain de soleil et nous nous retrouvâmes un peu plus tard près de la porte pour regagner notre voiture. Je demandai à ma fille de quatre ans si elle s’était bien amusée, mais elle secoua la tête et me dit que non. Je voulus savoir pourquoi. Elle mit du temps à répondre, puis finit par m’avouer qu’elle avait peur des statues. Je lui répondis que ce n’étaient pas de vraies personnes et qu’il n’y avait donc aucune raison d’en avoir peur, mais elle m’affirma que l’une d’elles avait bougé. « Impossible », dit ma femme. « Mais si, elle a bougé ! » cria-t-elle. « C’était un petit garçon dans les bois près de la porte. Il n’était pas réel. » Nous ne l’avons pas crue sur le moment, alors qu’elle pleurait. Les enfants inventent toujours des histoires bizarres, n’est-ce pas ? ».


Il ne s'agit pas d'un sanglier que cette haie représente mais un ours sauvage ce qui n'est pas du tout la même chose dans la symbolique.
Nous avons un ensemble de 42 chiens, un cerf et un ours sauvage, plus une Licorne à la porte "rouge".
CERF = Royauté de la Forêt
OURS = Constellation et c'est aussi la signification étymologique d'Arthur.
LICORNE = Monde parallèle, monde spirituel.
La signification pourrait être :
Qui peut comprendre le mystère du Cerf rencontrera l'Ours gardien du secret de la Licorne.
Ces statues date du XVIIe s et ont été voulues par Nicolas de Lancy alors conseiller de Louis XIII et chambellan du duc d'Orléans.

Vue sur certains des 42 chiens de meute? La plupart n'ont aucune attitude agressive.
En bas, les niches des Empereurs et Impératrices romains et des dieux et déesses Gréco-Romain, dont deux ont retenu notre attention.

Sélêné/Diane

Hélios aux 7 rayons
Sélêné et Hélios (Lune et Soleil) sont ici placés côte à côte sur la haie de l'ours sauvage. Le symbolisme astronomique est ici criant. Les 7 rayons représentent les 7 planètes connues au XVII e s. autour du soleil.
La Grande Ourse ou Petite Ourse? Le Soleil, la Lune, quel symbolisme et quel ésotérisme recèle cet endroit?
Nous avons déjà menée une enquête approfondie au château d'Anet, qui montre un symbolisme encore plus prononcé à la fois astronomique et astrologique et mythologique.
Ici c'est la même chose, quel message ont voulu laissé ici les constructeurs de Raray? Ont comprend pourquoi Jean Cocteau symboliste et chercheur du fantastique a choisi ce château à nul autre pareil de Raray pour évoquer un lieu intemporel, pour son film la Belle et la Bête.
Nous retournerons à Raray pour interviewe des personnels sur les fantômes de la lande de Raray.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enquête au Château fantastique de Raray   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enquête au Château fantastique de Raray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Valise fantastique
» Enquêtes et révélations - Rites secrets et pouvoirs occultes
» Fantastique 4ème, vous connaissez ce recueil?
» Enquête biodiversité, Muséum national d'Histoire naturelle
» Un gâteau de saison, aux couleurs de saison
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Enseignement :: Lieux et Centres Spirituels-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit