Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Bön, La Méditation selon les Cinq Elements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2200
Bonus : 4136
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Le Bön, La Méditation selon les Cinq Elements   Dim 8 Avr - 13:27



Terre

Rendez-vous dans un endroit naturel où règne une sensation aiguë de ce que sont les propriétés de la terre et asseyez-vous sur le sol. Si vous êtes sensible à ces sortes d'énergies ou si vous voulez développer cette sensibilité, faites le tour du lieu et essayez de trouver l'endroit le plus chargé en énergie terrestre. N'en faites pas une obsession: soit vous avez vraiment cette sensibilité, soit vous pouvez vous servir de votre imagination. Pour le moment, cela n'a pas d'importance; vous cherchez un support à la pratique et c'est ce qui compte. Lorsque vous avez trouvé l'endroit, asseyez-vous. Si vous voulez en faire davantage, creusez une cavité, de préférence en forme de carré. Vous pouvez vous allonger sur le ventre pour vous connecter à la terre et à l'énergie terrestre par le chakra de l'ombilic. Ne vous inquiétez pas de savoir si c'est "réel" ou pas. L'imagination est l'outil qui développe la pratique. Servez-vous en et ne vous souciez pas de cela.
Après avoir appris les pratiques des chapitres suivants, vous pourrez aussi réciter le mantra et vous transformer en déesse de la terre, mais pour l'instant, contentez-vous de vous connecter à l'élément brut.
Le contact avec la terre physique est important, mais n'a pas besoin d'être compliqué. Vous pouvez pratiquer assis sur une chaise. Où que vous soyez au moment où vous lisez cela, sentez le sol en dessous de vous, sentez sa stabilité, l'immensité de la planète, la pesanteur qui vous y maintient. Connectez-vous avec l'élément brut, laissez-le vous toucher. Laissez libre votre imagination. Sentez la stabilité et intériorisez-la, faites-la passer par votre peau, sentez-la dans votre chair, vos os, votre canal central, votre tête, votre conscience. Rendez-la de plus en plus subtile jusqu'à ce qu'elle emplisse votre expérience, jusqu'à ce que vous fusionniez avec elle.
Cette stabilité est toujours présente et disponible, elle peut être intériorisée chaque fois que nécessaire. La prochaine fois que vous vous sentirez déraciné, agité, dans l'insécurité ou faible, récupérez la terre. Si vous êtes sorti de votre équilibre dans vos relations, votre travail ou dans votre processus interne, prenez la décision de vous sentir immédiatement enraciné, centré, solide et
équilibré en vous connectant à la terre. Servez-vous de l'environnement naturel pour développer ces aspects positifs. Visitez des endroits dans lesquels vous vous sentez naturellement enracinés et intériorisez la qualité. Ou bien encore, concentrez-vous sur l'endroit du corps qui a besoin de s'enraciner. Votre corps est très physique: la sensation qui s'y trouve est la vie de la terre. Amenez cotre attention à cet endroit, détendez-vous et connectez-vous. L'énergie essentielle est déjà en vous, c'est vous; la question est de l'amener à la conscience, de l'activer, de s'en s’ en souvenir

Eau

Si vous vivez près d'un océan, d'un grand lac. D’une rivière ondoyante ou d'une mare stagnante, approchez-vous d'eux. Sinon, contentez-vous d'être attentif à l'eau de votre douche ou de votre bain et à celle que vous buvez. Ou encore, utilisez simplement votre imagination. Imaginez un océan : sa fraîcheur, sa puissance, ses courants et le calme de ses profondeurs. Le corps de l'océan est paisible même si sa surface est agitée. Connectez vous à ces qualités. Si vous le pouvez, ressentez l'énergie de l'eau dans votre corps: intériorisez-la. Amenez-la dans votre peau, vos muscles, vos os. Sentez le réconfort de l'eau, la relaxation, l'aise tandis qu'elle s'écoule autour des rochers, s'ouvre et accueille tout ce qui tombe, repose dans tout ce qui la retient.
Nous perdons trop souvent ce réconfort: c'est le réconfort de l'être même, le réconfort d'être. Nous rencontrons quelqu'un qui nous contrarie, nous nous rendons à une soirée ou à un rendez-vous d'affaires et nous nous sentons tendus, crispés ou agités: l'élément eau diminue. Remémorez-vous une situation semblable, mais cette fois, en ressentant son réconfort. Laissez les événements se dérouler tandis que vous demeurez intérieurement paisible. Ainsi, lorsque vous sentirez venir une situation dans laquelle vous êtes agité, contrarié, critique à l'excès ou inquiet, connectez-vous à l'eau. L'énergie élémentaire est partout, même dans le désert le plus aride, mais il est mieux d'être près de l'eau Pour qu'elle vous serve de support si vous débutez dans la
pratique.
L'eau est réconfortante. De même que la terre, elle donne une sensation de stabilité. Elle accueille les autres. Les événements et le soi. L'eau est aussi liée à l'élimination, à la purification et au nettoyage. Elle est associée aux sentiments de paix, de réconfort et de joie légère.

Feu

Si vous avez le temps, trouvez une place ensoleillée, un banc par exemple, gorgé de soleil et chaud. Ou bien, si le soleil ne se montre pas, asseyez-vous devant un feu. Si vous ne pouvez faire ni l'un ni l'autre, asseyez-vous près d'un radiateur ou d'un poêle, ou imaginez-vous à côté d'un feu. Portez votre attention sur ce que vous ressentez: la chaleur de votre peau, la détente. Amenez la chaleur à travers votre peau jusqu'aux canaux corporels. Sentez la chaleur du feu circuler à travers votre corps, la chaleur du sang, la chaleur du métabolisme, la chaleur des muscles, la chaleur rayonnante des nerfs. Ressentez la chaleur affective et la joie. Retrouvez la qualité. Sentez-la emplir le centre de votre corps, emplir le canal central. Sentez la chaleur dans votre coeur, le centre de votre être. Laissez-la se répandre consciemment.
Il est agréable de s'asseoir dans la lumière du soleil, mais sans intérioriser la qualité du feu, nous ne pouvons recevoir qu'une partie de ce qui est offert. Derrière la chaleur et le réconfort. L’énergie du feu concerne l'évolution et la maturité. Le feu purifie en brûlant les négativités. Le feu est l'énergie fondamentale sous-jacente à la créativité et à l'accomplissement, ainsi qu'à la béatitude à la fois matérielle et immatérielle. Le feu est relié à l'orgasme et, d'une manière plus subtile, à la béatitude causée par l'énergie montant dans le canal central.
Si vous vous sentez en manque d'inspiration, engourdi ou
sans ressort, connectez-vous au feu. Si vous travaillez sur une habitude ou une tendance négative en vous, brûlez-la dans le feu de votre pratique. Servez-vous de votre mental pour amener le feu dans les zones malades ou blessées de votre corps; utilisez-le pour purifier ce qui s'y trouve et pour tonifier le processus de guérison. Quand vous vous sentez faible et hésitant, connectez-vous au feu pour obtenir sa force et sa vision créatrice. Quand
vous êtes las et en manque d'inspiration, attirez le feu pour donner de la force à votre volonté.
Dans la pratique avancée du feu intérieur (toiono), on développe le feu psychique. Les yogis exercés qui pratiquent le feu intérieur peuvent vivre dans le climat froid du Tibet avec peu de vêtements, car ils sont capables de rassembler l'énergie du feu qui est toujours présente.

Air

L'air permet la circulation et le mouvement. Si un vent puissant surgit, laissez-le balayer votre karma négatif. Si une douce brise s'élève, laissez-la emporter le mal-être, la peur et les pensées négatives.
Rendez-vous dans un endroit où il y a du vent, peut-être un col de montagne ou une plage. Allez où l'air est rafraîchissant et pur: à l'ombre d'une forêt ou auprès d'une rivière. Apaisez votre respiration. Sentez le mouvement de l'air, intériorisez-le. Sentez sa liberté, sa vive intelligence. Sentez la vie parcourir votre chair et vos pensées et le prana circuler dans les canaux corporels. Prenez conscience de l'air dans le canal central, dans le cœur, dans la conscience. La qualité principale de l'air est le mouvement; il est libre.
L'air élève l'esprit, améliore l'humeur. Lorsque vous vous sentez las ou déprimé, connectez-vous à l'air: il est léger, sans limite, pénétrant. Quand vous êtes embourbé dans des disputes, une dépression, un point de vue étroit, reliez-vous à la souplesse de l'air. Echappez-vous de la prison des habitudes mentales restreintes en vous connectant à l'air et en volant au-dessus des remparts du conditionnement négatif.
Un air puissant assure un progrès rapide sur la voie spirituelle, mais sans un équilibre de la terre et de l'eau, le résultat ne dure pas. Certaines pratiques tantriques sur les canaux, les Chakras et le prana. Développent les qualités de l'air. Dans la pratique du transfert de conscience (powa), l'air est utilisé pour sortir la conscience de la confusion de l'ignorance et la diriger vers la clarté de la réalisation. L'air permet la transformation de la conscience. L'élément air est sous jacent à la force de vie.

Espace

La contemplation de l'espace est une pratique très importante. Montez au sommet d'une colline où vous pourrez avoir une large vue du ciel sans obstacle. Devant vous s'étend le vaste espace. Vos yeux doivent être ouverts, votre corps détendu, votre respiration libre et calme. Respirez dans le ciel dégagé et clair, puis laissez-vous fusionner en lui en expirant. Laissez l'espace pur et infini envahir votre corps, votre énergie, votre esprit. Unifiez votre conscience à l'espace. Fusionnez avec l'espace.
Quand vous vous êtes intégré à l'espace, la guérison se manifeste. Les noeuds serrés et étroits de la colère et de la peur, du désir et de l'inquiétude se dissolvent. Les tensions se dissolvent. Les pensées se dissolvent. Vos nombreuses identités commencent à se dissoudre. Plus vous vous intégrez à l'élément espace, plus votre conscience devient claire et vaste, non souillée par ce qui s'élève, toujours fraîche, ouverte et sans contrainte. L'espace accueille tout sans effort. Ne laissez pas cette pratique se transformer en simple exercice conceptuel ; intériorisez l'expérience de l'espace vide, trouvez-le en vous et identique à vous. A ce niveau de pratique, il n'est pas tant question de réaliser la nature de l'esprit (comme ça le serait pour une pratique dzogchèn) que de dissoudre les problèmes quotidiens, faire de l'espace pour des expériences positives, trouver et développer la capacité de libérer ce qui est négatif.
Une fois l'élément espace développé, l'esprit est plus clair et contient davantage de joie. Il y a moins de tension, plus de place pour toute expérience qui surgit. Si quelqu'un est en retard à un rendez-vous, c'est bon: vous avez l'espace pour accueillir cette situation. Si vous trouvez que vous avez de lourdes responsabilités, c'est bien: il y a de la place pour tout. Cela ne veut pas dire que vous devez tout accepter; mais vous pouvez prendre une décision et agir en toute conscience au lieu de répondre impulsivement par des réactions émotionnelles.
A la fin des pratiques, imaginez que vous avez accumulé des mérites en vous engageant dans la pratique spirituelle. Dédiez ces mérites pour le bien de tous les êtres. Générez le souhait du fond du coeur que tous les êtres puissent être libérés de la souffrance et qu'ils rencontrent la voie spirituelle. Il existe de nombreuses prières qui peuvent être récitées ou chantées, mais le plus important est (le développer sincèrement la compassion).

Extrait de "Guérir par les formes et la lumière" par le Lama Tenzin Wangyal Rinpoché de la tradition Bön du Thibet.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bön, La Méditation selon les Cinq Elements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Approche de la méditation selon “Conversations avec Dieu”
» Poèmes sur une méditation de la bible.
» Le bouddhisme et l'occident - Matthieu Ricard (vidéo)
» Michel Leiris, Cinq études d'ethnologie (commentaire d'un extrait)
» Évangile et Méditation du mardi 5 février 2008
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Chamanisme :: Asie-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astrologie et arts divinatoires