Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui sommes nous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 67
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Qui sommes nous ?   Lun 11 Fév - 17:55



Qui sommes nous ? Ou plutôt que sommes-nous ?

Il y a quelques jours, un ami m’a envoyé un diaporama sur l’Inde. Mais pas sur l’Inde touristique, non, sur l’Inde profonde. Des lieux que l’on ne montre pas aux touristes.

Le Gange, en particulier, est le sujet de ces photos. On y voit des gens se baignant dans ce fleuve sacré, mais pas seulement. Le reporter a vu ce fleuve avec des yeux d’occidental, c'est-à-dire qu’il s’est acharné à montrer le côté morbide des croyances indoues ; morbide à ces yeux.

Ces photos montrent des rats « invités » au repas d’un homme, ou buvant copieusement du lait dans un grand plat qui leur a été offert. Bien entendu, le texte accompagnant parle beaucoup d’hygiène. L’homme cite aussi les animaux évoluant selon leur désire et se soulageant pareillement.

Ce qui est montré le plus fréquemment, et ce qui se veut être le plus choquant, sont les cadavres humains flottant sur le Gange. Dans ce pays, ceux qui ont suffisamment d’argent se livrent à la crémation. Les autres confient leur mort au fleuve sacré.

Certes, certaines photos sont dures. On y voit des cadavres humains dont les viscères sortent de l’abdomen, ce qui fait le régal d’un corbeau, un autre dont deux chiens se repaissent, un troisième encore, échoué sur des marches de pierre finit de se décomposer. Des gens en barque croisent un cadavre flottant sur lequel un oiseau fait son repas, au gré des berges, on trouve des crânes humains.

Je n’ai pourtant pas été choqué par ces photos. Je crois que les Indous disent que le Gange est la vie, et la vie est sacrée. Je suis d’accord avec eux ; la vie ne peut s’exprimer, se concevoir sans la mort. Quelque part en moi, quelque chose me parle de logique, de bon sens. La mort est omniprésente aux Indes, soit. C’est normal.

La vie ne peut se comprendre, se concevoir sans la mort ; mais nous l’avons oublié.
Nous avons oublié que nous ne sommes pas notre corps. Nous sommes Esprit, notre corps n’est qu’un support à cet Esprit, un véhicule, qu’il faut quitter, abandonner comme un vieux vêtement devenu obsolète, quand c’est le moment.

Nous avons l’habitude en occident, de tout cacher à ce sujet. Nous nous voilons la face. Nous ne laissons pas nos morts à l’air libre ; pourtant les corps se décomposent. La mort est la vie, la vie est la mort ; tout est lié. Nous avons perdu ce contact premier avec la nature.

Il faut tuer pour vivre ; il faut prendre une vie, des vies ; mais nous n’y pensons plus. Qu’est-ce qu’un steak-haché dans une assiette, sinon un animal, qui nous a donné sa vie, pour que nous puissions continuer à nourrir, à entretenir, ce cher corps dont nous sommes parfois si fiers. Même au niveau des plantes l’acte est le même. Toute plante est vivante ; et nous nous en nourrissons. Nous ne pouvons exister sans détruire d’autres vies. C’est ce que j’ai ressenti en visualisant ce diaporama, cette normalité. Ce fleuve sacré, le Gange, est le reflet de la vie, un livre ouvert sur ce que nous devrions comprendre tellement c’est flagrant.

La mort du corps, de tous les corps, est partie intégrante de la vie, de notre vie, de notre chemin sur terre ; et nous ne pouvons exister sans la mort, sans la mort d’autres êtres qui nous offrent leur vie constamment. Alors, qu’est-ce qui est choquant ? Nos corps, ces vieux vêtements, sont périssables et retournent à la terre. C’est normal ; et le matin, devant le miroir de notre salle de bains, quand nous nous disons : » Ouais, pas trop mal ! » Nous devrions plutôt dire : « Pas trop mal, ce corps » et cesser de nous identifier totalement à lui, de croire que nous sommes ce corps ; il n’est que poussière …

Qu’en pensez-vous ?

dubuisson sunny
Revenir en haut Aller en bas
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2187
Bonus : 4099
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Gange ésotérique   Mar 12 Fév - 6:42

Gange ésotérique









Dernière édition par silence le Mer 1 Avr - 8:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: qui sommes-nous.   Mar 12 Fév - 16:40

Bonjour Dubuisson, bonjour à toutes et à tous.

Vous me rendez bien nostalgique Dubuisson.

Ayant séjourné à plusieurs reprises en Inde, même si ces photos peuvent être choquantes pour certains (es)
mais pas pour moi, elles ne le sont pas. Elles reflètent la réalité.

Je me suis baignée dans le Gange, ai vu des vaches rentrées dans la maison, des rats buvant du lait dans des grandes jattes à chaque temple visité, des crémations où avant d'aller vers le bûcher, les hommes promènent la dépouille dans toutes les rues, chantent, dansent. mais j'ai été heureuse de voir tout cela : c'est l'Inde profonde que j'aimerai j'avoue revoir. Les vaches se nourrissent même de sachets plastique, ce sont les éboueurs de villes.

Ce pays est magique en dehors des photos. Les expériences vécues ne peuvent se raconter car trop fortes.

J'avais une voisine qui était partie avec son mari passer le jour de l'an et huit jours en Inde en voyage organisé Elle n'a absolument pas compris son voyage et c'est dommage, a critiqué les repas car il n'y avait pas de caviar (sourires) et n'a pas compris leurs rites, leur mode de vie et leur fonctionnement. Même s'ils n'ont fait qu'un voyage touristique. Les photos que vous nous montrez, je ne pense pas quelle ait pu les voir. Ils sont revenus déçus. Mais déçus de quoi.?.

L'Inde est magique, forte, puissante si nous prenons le temps de l'observer, de la vivre et de comprendre, nous nous en sortons enrichis (es).

En tout cas merci de nous avoir fait partager ces photos qui en disent long malgré tout sur ce magnifique pays.

Nous sommes loin de leur philosophie et leur acceptation. Quant à la spiritualité en Inde c'est comme partout. Il y a des gourous véreux mais les vrais sages sont retirés au fond de la montagne et pratiquent méditation et yoga toute la journée. Nous ne pouvons les approcher et donc aucun enseignement ne peut-être communiqué.

Belle soirée.

Sourire.









Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui sommes nous ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui sommes nous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'univers est-il habité ou sommes-nous seul
» sommes nous seuls dans l'univers.
» Sommes-nous un bon exemple pour représenter l'islam?
» Sommes-nous les animaux domestiques d'un dieu ?
» Sommes-nous seuls dans l'univers?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Chamanisme :: Spiritualité Inde-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit