Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kateri Tekakwitha, une sainte amérindienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2201
Bonus : 4139
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Kateri Tekakwitha, une sainte amérindienne   Sam 27 Oct - 11:37



Kateri Tekakwitha, une sainte amérindienne

Née en 1656 dans le village mohawk d'Ossernenon (aujourd'hui Ariesville) dans l'État de New York, Kateri Tekakwitha perd sa famille alors qu'elle a quatre ans. La petite vérole qui les a emportés la laisse presque aveugle et le visage grêlé.

En 1666, elle se réinstalle, avec ses oncles et tantes, dans un endroit au nord de la rivière Mohawk qu'ils nomment Kahnawake. C'est là qu'elle fait la rencontre des missionnaires jésuites et se convertit au catholicisme. Cela lui vaudra d'être rejetée et tourmentée par sa famille.

Elle quitte donc son village pour s'établir à la mission catholique de Saint-Francois-Xavier, à Sault Saint-Louis, à côté de Montréal. Ce périple de plus de 300 km à travers les bois lui a pris deux mois.
Les pères jésuites qui l'ont côtoyée ont été frappés par sa vie vertueuse, sa piété et ses pratiques extrêmes de repentance. La jeune Amérindienne se brûlait et se perçait la peau avec des épines pour imiter les souffrances du Christ.

Ayant fait vœu de chasteté, Kateri désirait créer un couvent pour les soeurs amérindiennes à Sault St-Louis, mais ne put aller de l'avant, notamment à cause de sa santé fragile.

Elle mourut en 1680, à 24 ans. La légende veut que les cicatrices de son visage aient disparu sur son lit de mort, dont la peau serait redevenue lisse. Plusieurs miracles, notamment des guérisons de malades et des apparitions lui ont été attribuées.

La vision de Kateri Tekakwitha serait apparue à deux personnes dans les semaines suivant sa mort.
Surnommée « le lys des Mohawks », elle fut béatifiée par le pape Jean-Paul II en 1980. Elle sera la première sainte autochtone d'Amérique du Nord et la douzième canadienne.

Source photo : Peinture à l'huile par le père Claude Chauchetière S.J. (1690)

Groupe de Mohawks accompagnés du maire de Montréal, William Workman, Kahnawake, QC, 1869
Revenir en haut Aller en bas
 

Kateri Tekakwitha, une sainte amérindienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» À l'école virtuelle de Sainte Kateri Tekakwitha
» Prière pour la canonisation de la bienheureuse Kateri Tekakwitha
» Vidéo-info : "Envoi de pélerins pour la canonisation de Kateri Tekakwitha" !
» Kateri Tekakwitha, future première sainte amérindienne
» Une future sainte de chez nous ! " Kateri Tekakwitha, une Autochtone "
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Chamanisme :: Nation Indienne-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astrologie et arts divinatoires