Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conte soufi "Les deux porteurs"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2187
Bonus : 4099
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Conte soufi "Les deux porteurs"   Sam 29 Sep - 12:08

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Conte soufi
"Les deux porteurs"

Un porteur d'eau chargé de son liquide vit en avant de lui un autre porteur d'eau, et tout de suite il lui demanda de l'eau. Mais ce dernier lui dit : « O toi qui ignores les choses spirituelles ! puisque toi-même tu as de l'eau, pourquoi n'en bois-tu pas ? » L'autre répliqua : « Donne-moi de l'eau, loi qui es en possession de la science spirituelle, car je suis dégoûté de ma propre eau. »

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Adam avait le cœur rassasié des vieilles choses, et c'est ce qui l'engagea à se porter hardiment vers le blé, chose nouvelle pour lui. (On sait que, d'après une tradition rabbinico-musulmane, le blé est le fruit défendu du paradis terrestre.) Il vendit toutes les vieilles choses pour un peu de blé ; il brûla tout ce qu'il avait pour du blé. Il devint borgne.( C'est-à-dire, « il ne vit plus qu'un seul être. »). La peine de l'amour s'éleva de son cœur à sa tête ; l'amour vint et frappa pour lui le marteau de la porte. Lorsqu'il fut anéanti dans l'éclat de l'amour, les choses vieilles et nouvelles disparurent à la fois, et il en fut ainsi de lui-même. Quand il ne lui resta plus rien, il agit sans rien ; ce qu'il possédait il le joua pour rien. Mais il n'est donné ni à moi ni à tout le monde d'être dégoûté de soi et de mourir tout à fait à soi-même.


Source : MANTIC UTTAÏR
Revenir en haut Aller en bas
 

Conte soufi "Les deux porteurs"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Conte Soufi
» Conte soufi
» Conte soufi
» Conte zen : "La tortue et les deux hérons"
» Humour Soufi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Contes et histoires ésotériques-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit