Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA GUERRE DES 7 CHEFS et LES 7 PORTES DE THÈBES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2219
Bonus : 4193
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: LA GUERRE DES 7 CHEFS et LES 7 PORTES DE THÈBES   Jeu 2 Aoû - 14:20


LA GUERRE DES 7 CHEFS et LES 7 PORTES DE THÈBES


1 - Polynice, frère jumeau de Étéocle roi de Thèbes
2 - Adrastos, fils de Talaos et de Lysimarque, roi d’Argos
3 - Tydée de Calydon, gendre d’Adratos
4 - Amphiaraos, d’Argos, le beau-frère d’Adrastos
5 - Parthénopéos d’Arcadie
6 - Capasnéos d’Argos
7 - Hippomédon d’Argos

Deux autres noms sont parfois cités : Etéoclos, fils d’lphis, à la place d’Adrastos, et
Mecistée (pour fils Euryale), frère d’Adrastos, à la place de Polynice. Ils seraient morts en combat singulier

La légende :

Étéocle et Polynice, frères jumeaux, fils d’Œdipe et de Jocaste, après le départ du roi Œdipe, furent choisis pour diriger Thèbes alternativement : Polynice une année, Étéocle l’année suivante. Au terme de son année de règne, Étéocle refusa de rendre la couronne et chassa son frère de la ville. Polynice se réfugia à Argos, où régnait Adrastos. Tydée, banni de Calydon pour homicide, s’y était aussi réfugié. Tous deux se querellèrent dans l’avant-cour du palais. Adrastos les sépara et remarqua que Polynice était vêtu d’une peau de lion et Tydée d’une peau de sanglier (ou que les blasons de leurs boucliers étaient un lion et un sanglier). Il se souvint qu’un oracle lui avait ordonné de marier ses filles à “un lion et un sanglier”. Il promit d’aider les deux princes à réintégrer les royaumes dont ils avaient été exilés. L’on décida de rétablir tout d’abord Polynice, et Adrastos rassembla une gigantesque armée.

Les chefs des sept principaux contingents étaient Adrastos, Polynice, Tydée, l’Arcadien Parthénopaos, les Argiens Capasnéos et Hippomédon et un autre Argien très réticent pour partir, Amphiaraos qui vint à contrecœur, il avait la faculté de prévoir l’avenir et il avait vu en songe les cadavres des 7 alliés devant les 7 portes de Thèbes.


C'est ainsi que les 7 armées, provisoirement réunies en une seule, marchèrent sur Thèbes, Polynice et Adrastos à leur tête.

L’armée s'arrêta dans la plaine où Oedipe avait vaincu le Sphinx. Polynice envoya Tydée pour sommer la ville de se rendre. Étéocle refusa, Tydée dut affronter en combat singulier quelques-uns des meilleurs guerriers de Thèbes. Il en battit tant que plus un seul n’osa se présenter et il rapporta le réponse d’Etéocle à Polynice. Les troupes furent alors déployées devant les 7 portes de la ville.

1 - la nouvelle Porte, défendue par Mégarée, le fils de Créon, attaquée par Adrastos
2 - la Porte supérieure défendue par Etéocle attaquée par Polynice
3 - la Porte Proetidés, défendue par Mélanippos, attaquée par Tydée de Calydon
4 - la Porte boréale, défendue par Actor, attaquée par Parthénopaeos
5 - la Porte Electrae, défendue par Polyphontés, attaquée par Capasnéos
6 - la Porte Oncéenne, défendue par Hyperbios, attaquée par Hippomédon
7 - la Porte de Zeus Homolôios, défendue par Lasthénès attaquée par Amphiaraos

Les premiers assauts virent périr, Hippomédon, tué par Hyperbios à la porte Oncéenne, et Parthénopéos fut tué par une pierre que Péridyménos laissa tomber du haut du mur.

Quand Tydée lui-même, gravement blessé et sur le point de mourir, eut tué son adversaire Mélanippos, sa protectrice Athéna voulut le rendre immortel et implora Zeus. Mais Amphiaraos, qui en voulait à tous ses alliés, coupa la tête de Mélanippos et la jeta à Tydée. Celui-ci dévora le cerveau et mit ainsi un terme à la sympathie que lui portait la déesse, il mourut donc.

Capasnéos escalada le mur, prétendant que Zeus lui-même ne saurait l’empêcher de pénétrer dans la cité : pour son orgueil, le dieu le tua d’un coup de foudre.

Des 7, seuls Polynice, Adrastos et Amphiaraos restèrent à la tête des troupes. Après la dernière escarmouche, Étéocle et ses guerriers se retirèrent dans la ville. De nombreux cadavres des deux camps jonchaient le sol. Ce spectacle chavirait le cœur de Polynice et il décida d’éviter un autre carnage. Il se dirigea vers les murs de la ville. Polynice proposa à son frère de l’affronter seul. Étéocle accepta et les portes de Thèbes s’ouvrir, laissant passer leur roi tenant une épée à la main.

Polynice, le premier, se précipita en avant, l’épée au poing. Étéocle fit dévier la lame avec son bouclier ...Les deux frères se battirent pendant de long moment mais il apparut qu’ils étaient de forces trop égales. Puis inattendue et rapide, la fin survint. Tous les deux s’élancèrent l’un contre l’autre sans protection, chacun avait eu la même idée et ils se blessèrent mortellement, leurs corps sans vie s’écroulèrent sur le sol.
Amphiaraos, pourchassé par Périclyménos, s’enfuit sur son char, mais seulement pour être englouti par la terre que Zeus avait fendue de sa foudre.

Adrastos fut le seul des “Sept Chefs” à en réchapper, grâce à la rapidité de son cheval Arion, fils de Poséidon et de Déméter.

Le nouveau roi de Thèbes fut Créon, noble Thébain qui avait pris le commandement lors de la mort d’Étéocle. Ce nouveau roi fit régner durement l’ordre et interdit que l’on entrât les cadavres des vaincus.


Dix à quatorze ans plus tard, les Epigones, fils des “Sept Chefs”, vengèrent la mort de leurs pères et détruisirent Thèbes. (Cette histoire est censée avoir eu lieu peu avant la guerre de Troie.

1 - Aegialée, fils d’Adrastos
2 - Thersandre, fils de Polynice
3 - Diomède, fils de Tydée de Calydon et de Deipyle (fille d’Adrast os), d’origine étolienne, prince d’Argos
4 - Promachos, fils de Parthénopaeos
5 - Sthénélos, roi d’Argos, fils de Capasnéos et d’Evadné,
6 - Hippomédon d’Argos - Polydoros
7 - Alcméon, frère de Amphilochos, fils d’Amphiaraos et d’Eriphyle, fut choisi pour commander l’expédition des Epigones contre Thèbes.

Tous ces noms varient selon Apollodore Bib. III 7.2-3, Hygin Fab. LXXI et Pausanias Des. 11.20.5

Revenir en haut Aller en bas
 

LA GUERRE DES 7 CHEFS et LES 7 PORTES DE THÈBES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Chefs de guerre - Attila, l'immortalité dans le sang
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» La première guerre totale ...
» Les chariots de guerre
» Pierre Lagrange, La guerre des mondes a-t-elle eu lieu?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Chamanisme :: Rites & Croyances en Europe-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit