Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rituels du blé et utilisation du blé en ésotérisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jelt

avatar

Nombre de messages : 1300
Age : 55
Bonus : 1353
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Rituels du blé et utilisation du blé en ésotérisme   Sam 30 Juin - 16:42

Rituels du blé et utilisation du blé en ésotérisme


Jadis, en Roumanie, les hommes cultivaient du blé en respectant certaines traditions et rituels.
Le blé est un symbole de la vie, si le blé meurt, l'esprit de la nature le quitte.
Le but des rituels est de maintenir la population en vie en empêchant le blé de mourir.

Les coutumes et les chants de la moisson ont été au long du temps des éléments importants de la vie spirituelle rurale. On croit qu’il s’agissait d’un scénario rituel et mythologique cohérent à l’époque de la moisson, alors que l’esprit du blé devait être protégé, pour qu’il puisse se perpétuer d’une étape de végétation à l’autre. Mircea Eliade soutient que quelques éléments de ce rite font partie de l’édifice spirituel néolithique.

Conformément aux croyances archaïques, c’est dans la culture de blé que l’esprit de la végétation s’installe à demeurer. Avant que la moisson à la main commence, la culture était considérée un lieu fermé, inaccessible aux forces maléfiques. Si la moisson ne finissait pas le même jour où il commençait, on laissait le soir deux gerbes mises en croix sur le lieu où la moisson allait continuer le lendemain.
A l’époque de la moisson, conformément aux mêmes croyances archaïques, l’esprit du blé se réfugiait dans les derniers épis et il devait être protégé.

En conséquence, on accordait une attention spéciale à la dernière partie du champ de blé qui avait la signification d’un espace sacré et à cette cause on ne moissonnait pas les derniers épis. C’était pour que la prochaine culture donne une bonne récolte. Les ethnologues sont d’avis que les derniers épis symbolisaient la force de la végétation et de la terre.

Dans la religion grecque antique, les mystères d’Éleusis faisaient partie d'un culte à mystères, de nature ésotérique, effectué dans le temple de Déméter à Éleusis (à 20 km au sud-ouest d'Athènes). Ils sont consacrés à Déméter et sa fille Perséphone. Les mystères d'Eleusis ont une signification avant tout humaine, car l'on y trouve une figuration du mariage, de la mort, de la colère, et de la réconciliation. Dans le rituel, le blé se substitue à la victime sacrificielle. La présence du blé fait également songer aux rites de mariage.

Dans certaines régions d'Ukraine, c'est le " didoukh ", une sorte de gerbe de blé ou d'avoine, spécialement tressée, qui décore la table et symbolise la prospérité pour l'année à venir. Le "didoukh" est une vieille tradition dans la culture ukrainienne. "Le "didoukh" est lié aux ancêtres de la famille. La croyance rapporte qu'en été les âmes des membres de famille sont au-dessus des champs de la famille et protégent la moisson. En hiver, les membres de famille hériteront la maison quand le "didoukh" sera à l'intérieur. Le "didoukh" est habituellement fait du meilleur blé mais il peut se composer d'un mélange de grains tels que le blé, le seigle, l'orge ou le sarrasin. De temps en temps certaines des meilleures herbes de pâturage seront mises dans la gerbe.

Le "didoukh" a pu apparaître dans une variété de formes et de tailles selon ce qui a été employé. Le "didoukh" est un symbole important de Noël. Il peut symboliser la croyance chrétienne de la vie après la mort aussi bien que la fertilité du sol ukrainien. Le bouquet de blé attaché en son milieu est également le symbole de la famille se recueillant ensemble à ce moment d'année.

Il y a encore de nos jours, dans certains villages kabyles, la vieille tradition du triage de blé. Quelques jours avant la fête du mariage, la mère du futur mari regroupera quelques femmes pour qu'elles trient le blé. C'est ce même blé trié, qui sera ensuite emporté à la maison de la mariée.
Revenir en haut Aller en bas
jelt

avatar

Nombre de messages : 1300
Age : 55
Bonus : 1353
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Rituels ésotériques avec épis de blés   Sam 30 Juin - 16:48



Rituels ésotériques avec épis de blés

Triticum - Blé
•Le blé appartient à la famille des plantes qui symbolise la fertilité et la prospérité. Pour la même raison, on peut porter sur soi ou manger du blé.
•Il faut placer des gerbes de blé cueillis avant le lever du soleil dans sa maison ou porter du blé dans des sachets, afin d'attirer la prospérité et l'abondance.

Pour assurer la prospérité d'une maison :
Aller cueillir, juste avant les moissons, 28 épis de blé dans les champs, puis les liés en quatre gerbes de sept épis chacune. Faire une croix avec les germes en les liants à l'aide d'un ruban, les épis se trouvant aux extrémités de la croix. Le placer sur un mur orienté à l'est. D'une année à l'autre renouveler les gerbes et ne pas oublier de brûler ceux de l'an passé.

Pour augmenter vos revenus
Matériel :
Une coupelle bleue
Un dollar, un franc suisse, un franc luxembourgeois
Trois épis de blé
Une image ou une mini statuette de grenouille

Rituel : Mettez dans la coupelle bleue, le dollar, le franc luxembourgeois, le franc suisse, les trois épis de blé et la représentation de votre grenouille.
Placez la coupelle et son contenu sur l'angle nord-ouest de votre bureau ou de votre chevet.
N'y touchez plus !
Laissez-la à demeure et lâchez prise.

Voici un rituel pour attirer l’argent et la prospérité!
Objets :
•1 pièce de un euro
•eau de javel diluée
•pot+terre
•Blé non traité
Rituel : Lavez une pièce d’un euro à l’eau de javel diluée et placez-la dans un petit pot en terre avec une poignée de blé non traité.
Fermez le pot et le secouer en invoquant la fortune.
Inventez vous-même vos propres formules!
Elles doivent vous venir du fond du coeur!
Placez votre sac à main ou votre portefeuille près du pot lorsque vous êtes à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 67
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: le blé : Origines et spiritualités   Dim 1 Juil - 7:28


Depuis des millénaires, le blé est un aliment de base de notre nourriture. Il est apparu pour la première fois au Moyen-Orient, il y a quelque 10 000 ans, quand le petit épeautre sauvage s'est croisé avec l'engrain sauvage, d'autres hybridations ultérieures produisant l'épeautre, le blé dur, le sarrasin et d'autres variétés.

On le cultivait dans la vallée du Nil dans l'Egypte ancienne, et les fossiles découvertes montrent que des céréales comme le blé étaient cultivées sur l'île écossaise d'Arran il y a 8000 ans, à peu près à l'époque des débuts de l'agriculture en Grèce. Vers 4000 av. JC, la culture s'était étendue à l'ensemble de la Grande-Bretagne.

Récemment, deux corps ont été découverts, si bien préservés que le contenu de leur estomac a pu être analysé. Juste il y a 5000 ans, un homme qu'on a appelé Otzi, est mort en tentant de traverser les Alpes. Son corps a été pris par les glaces. Son dernier repas consistait en une viande, une plante et un peu de pain non levé fait de l'une des espèces les plus anciennes de blé, le petit épeautre.

3000 ans plus tard, un homme est mort dans une tourbière des Midlands. On l'a nommé le Prince druide lorsque les experts ont prôné qu'il s'était offert délibérément en sacrifice pour protéger l'Irlande de l'invasion romaine. On a trouvé dans son estomac de gui, du blé et de l'avoine.

Le blé était utilisé dans les rites religieux des Egyptiens anciens, des Assyriens, des Chaldéens, des Romains, des Grecs, de même qu'en Inde. Sous forme de pain, il est devenu le mystère central du christianisme.

Le blé joue un rôle essentiel dans l'un des plus importants récits de la tradition druidique : Le Conte de Taliesin, ou la Déesse Ceridwen* chasse un jeune initié à travers les quatre saisons jusqu'à ce qu'il se transforme en grain de blé et elle en poule. En avalant le blé, elle conçoit et donne naissance au meilleur poête de la terre.

En temps que symbole de nourriture, de fertilité et de renaissance annuelle de la vie, le blé est l'offrande de la fête de la récolte à Lugnasad (le 1er aout dans l'hémisphère nord, le 1er février dans l'émisphère sud). Une druidesse jouant le rôle de Ceridwen offre du blé à la terre et la "première miche" est partagée entre tous les participants.

Bonne journée à tous.
* La Légende de la Déesse Ceridwen :
http://www.cercle-de-samsara.com/t2011-la-legende-de-la-deesse-ceridwen#6972
source : - L' Oracle druidique des plantes - Philip et Stéphanie Carr-Gomm - éd. Véga
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rituels du blé et utilisation du blé en ésotérisme   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rituels du blé et utilisation du blé en ésotérisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pierres ésotériques & Chakras
» [kabbale]L'Epée de Gebourah
» Verveine
» bouclier par le feu
» Samain - 31 octobre 2012
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Botanique & Spiritualité :: Botanique & Minéraux-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit