Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 sais je méditer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gwen

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 43
Bonus : 169
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: sais je méditer ?   Sam 17 Déc - 17:49

je viens vous poser plus une question par rapport à un problème personnel. j'ai l'impression de blocage au niveau de la méditation, des fois, je suis en plein dedans, et des fois, j'ai besoin de passer à autre chose. j'ai du mal à revivre deux fois la même chose.

je sais que je ne suis pas dans un monastère, mais j'aimerai une plus grande "maturité" ou une plus grande "régularité", pour l'instant, j'ai des fois plus l'impression d'une instabilité.

avant de casser ma tirelire sur toutes les techniques de méditation, j'aimerai savoir me libérer de mon carcan de mon éducation catholique rigoriste pour retrouver une simplicité d'enfant, et de me donner la chance de prendre ce temps de façon plus régulière avec moi même.

vos conseils seront les bienvenus.
Revenir en haut Aller en bas
jelt

avatar

Nombre de messages : 1300
Age : 55
Bonus : 1353
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: L'Attention dans la méditation   Sam 17 Déc - 18:55


Bonjour Gwen,

Je vous remercie de votre message qui m’a offert un sourire sous ce ciel gris et bas à travers la France …
Oui la méditation est un vaste sujet, encore un !

Votre conscience vous interpelle et révèle des besoins qui semble être plus qu’une inspiration mais véritablement un mode de vie auquel vous tentez de toutes les forces de votre être.

Un leitmotiv courant que j’emploi est le terme de « l’attention », l’attention de l’instant, du moment, n’être plus rien … oui, sourire, cela semble effectivement évident a lire, mais le plus difficile est de passé du coté de la pratique selon divers enseignements que l’on retrouve à travers le temps et les grands Maîtres célèbres qui nous ont devancés sur Terre. De plus, j’apprécie le pragmatisme que vous soulevez concernant nos obligations du 21 ème siècle, tout en soulignant vos propres écueils concernant une forme de maturité qui se dévoile par le besoin de « régularité » et une objectivité qu’informe votre naturel appréhension de « passé a la caisse » au point de vu d’investissement matériels !

Je ne vous proposerai pas une recette magique afin d'arrivez à un état méditatif mais j’aimerais souligner l’importance de l’action effectuée lors de la méditation, la prise de conscience de cet état. Il est important de mettre tout en œuvre, de concilié votre période de méditation à des instants de paix, de refus d’événements courants de l’existence moderne tel que le téléphone, la crainte d’être surprise dans ce moment de recueillement, etc. Certainement personne ont un besoin de support comme de la musique, de l’encens, une bougie : Personnellement, il me semble que lorsque ce stade de support est dépassé il ne reste que le silence, le vide et en vous focalisant sur ces éléments, vos perceptions vous ferons découvrir le « bruit » du silence, « l’immobilité » de ce vide, ainsi vous ne serez qu’un dans votre univers, qui fait parti intégrante du grand tout.

Il me semble évident que vous ne pouvez que difficilement réaliser ce genre de pratique dans un contexte professionnel ou alors en ayant une certaine autonomie dans l’emploi du temps ou dans la responsabilité. Les souvenirs de la vie courante moderne apportent souvent des parasites à l’introspection de son Moi tel que les aléas familiaux, responsabilités professionnels où tout simplement les nouvelles du journal de 20h00, voir les souvenirs du subconscient par rapport au spectacle de films et feuilletons de télévision. La planification de soirée sans programme t.v. semble être une bonne chose dans un premier temps, tout comme choisir des horaires propices ou votre cerveau ne regorge pas d’éléments perturbateurs, comme au petit matin.

Le positionnement physique assis n’est pas une règle en soit me semble t il, car pour chaque personne il y aura une attitude physique a respecté selon son lieu ou sa santé ; les sages yogis soulignent l’importance de la position du Lotus. Je vous suggère de commencer, lorsque votre esprit vagabonde trop selon votre goût, de prendre une position allongée sur le dos, normale, le corps et les bras allongés à plat. Détendez-vous ainsi, les muscles, les os, les membres et … médité !

La méditation assise est une connaissance ésotérique qui n’est pas expliqué forcément dans les cours de yoga mais souligne bien l’impermutable conscience de la respiration à développé par l’adepte de la recherche au Moi Profond. L’enfant dès sa naissance attire le fluide vital pour poussé son premier crie de vie. Vous, adulte ayant depuis plusieurs années l’expérience de la vie et de ses palpitations, je vous suggère de commencer votre attitude « d’attention » par le maintien de votre souffle divin, de ne pas respirer, d’écouter votre corps, les éléments de votre organisme afin que le calme, la sérénité fasse place aux tumultes de votre usine corporelle. Et seulement après de commencer à respirer doucement, petit a petit, sans forcé en aucune manière et en respectant vos possibilités de santé ! Nous avons tous une valeur différente du temps ...

Il est important de ne pas vouloir s’obliger à un timing de méditation au début : quelques minutes pour commencer lors des séances puis de plus en plus selon l’expérience et les besoins ressentis qui apporterons un juste « calibrage » de vos possibilités ! Petit à petit le temps s’allongera et vous serez vous-même surpris du temps passé a médité ! (C’est là qu’intervient l’utilisation d’un réveil !). Plus tard, ces moments de méditation seront un véritable plaisir et des besoins sans cesse grandissant pour votre équilibre, sans être une drogue bien sûr !

Des séances de nage à la piscine en apnée sont excellentes pour la maitrise du souffle !

Affection, Jelt sunny
Revenir en haut Aller en bas
gwen

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 43
Bonus : 169
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: sais je méditer ?   Sam 17 Déc - 19:36

merci Jelt pour ce partage. certains passages me font dire qu'il y a quand même des choses qui me parlent comme des expériences sur la respiration.

la position allongée me fait sourire, combien de fois je risque de me retrouver dans les bras de Morphée ?

la position du lotus je ne la trouve absolument pas confortable. la position allongée :"le Seigneur comble son bien aimé quand il dort".

une retraite à Clamart m'avait fait craquer sur un fauteuil de relaxation, pour ceux qui connaissent, les retraitants ont une vue imprenable sur le fond du jardin, et les arbres qui bordent la propriété.

des fois il m'est tellement difficile de reprendre le chemin de la méditation, comme on aurait peur (pourquoi ?) des plats réchauffés ?

pourquoi quand on a vécu à un moment donné quelque chose de l'ordre de la grâce, on a des fois tellement du mal à y revenir ?
Revenir en haut Aller en bas
jelt

avatar

Nombre de messages : 1300
Age : 55
Bonus : 1353
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: sais je méditer ?   Dim 18 Déc - 8:16

Bonjour gwen, alors ça coince un peu dans les « rotules » ? Rire…
Dite moi, c’est au centre « Manrèse » que vous passé vos « week-end » ?
C’est effectivement un endroit magnifique !
Affection, Jelt sunny
Revenir en haut Aller en bas
gwen

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 43
Bonus : 169
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: sais je méditer ?   Dim 18 Déc - 11:11

effectivement, j'y ai fait deux retraites igniatiennes. tu te laisses porter dans ses moments là, quoique la dernière fut plus raide que l'autre. moments d'incompréhension par rapport à ce que je vivais. j'aime beaucoup le site en lui même, tu apprécies les moments de détente, quand tu peux faire un petit tour dans la forêt. ils y ont fait des travaux, tu as l'impression d'être dans un hôtel luxueux, çà m'a fait sourire la dernière fois., la première fois quand j'y suis allée, je crois en février 2006, il faisait très ancien, tu descendais grâce un vieux escalier en bois.

maintenant, quand tu reviens chez toi, il est difficile d'y revenir.

depuis un an, je sais que j'ai vécu des grands moments, mais il y a des choses qui pour l'instant qui ne me sont pas forcément accessible. j'ai plus l'impression que j'ai vécu certaines expériences parce qu'il y avait un besoin vital de me soulager d'une épreuve difficile (la vision d'un visage insistant à un moment ou je travaillais le phosphénisme, lol dans mon lit).

je ne suis pas forcément une ignatienne pur et dur, mais des fois pour poser les choses, c'est intéressant.

désolée si hier j'ai été un peu critique, l'expérience du lit, je l'ai déjà expérimentée, mais j'ai tellement l'impression que le sommeil veut me prendre, que je ne préfère pas trop.pourtant, je ne dis pas qu'on n'y est pas bien... bien au contraire.

je suis un peu jalouse de celles qui pratiquent la méditation comme certains feraient du sport. tu le sens quand les gens sont "plus zen", certaines personnes m'apprécient, et je les en remercie, mais des fois, je suis un peu difficile. maintenant, je suis un peu comme quand j'étais enfant, j'avais toujours l'impression d'être la petite dernière, et je n'aimais pas çà du tout. (tu comprendras quand tu seras plus grande)...
j'aimerai me décoincer, prendre plus mon temps, trouver mes repères. des fois j'ai l'impression que mon expérience catholique ne m'aide pas toujours.

j'ai comme l'impression de réapprendre "une nouvelle religion". bien sûr que la méditation, en tout cas la prière, ont fait beaucoup partie de mon enfance, de mon adolescence, mais j'ai des fois l'impression d'une approche différente.

je me trompe peut être l'expérience spirituelle ou spirite, si tu veux, est profondément différente que la vision catholique, quoique peut être on peut s'y retrouver, mais peut être plus une forme de méthodologie.

dans la religion, la bible, la parole de Dieu, sont beaucoup utilisés.
dans l'expérience dans celle qu'on est, peut être qu'on peut s'inspirer, mais je pense qu'on est plus dans l'écoute de son monde intérieur, l'attention à son corps, sa respiration, on est sensible à d'autres choses. mais après, je crois qu'on doit faire le vide... flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sais je méditer ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

sais je méditer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je ne sais plus quoi penser
» Pensées à méditer.
» Je ne sais pas parler à ma prof !
» Tu sais que tu crées des langues quand...
» Interview de Matthieu Ricard: "Et si on apprenait à méditer?"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Aide Spirituel :: Voyance Entre Membres-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit