Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires sur articles de Presse concernant les salons de voyances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Commentaires sur articles de Presse concernant les salons de voyances   Sam 15 Oct - 9:34

Citation :
Commentaires sur article de Presse concernant les salons de voyances

Like a Star @ heaven

Bonjour à toutes et à tous.
Lire les commentaires sur le salon de la voyance,est très intéressant, mais écrire que le consultant doit retenir d'une consultation comme résultat un développement personnel est curieux.

Avant de se pencher sur le devenir des personnes qui consultent, il me semble nécessaire déjà de traduire son passé, ce qui peut bloquer le consultant et le faire avancer pour être dans son présent., puis vers son futur. Bien sûr, il reste le libre arbitre pour moi après cette voyance. Il y a des situations que la patient n'a pas surmontées, et il me semble bien que cela n'est que mon avis personnel au voyant de "voir" ce qu'il peut apporter d'une consultation.

Après chacun (e) travaille comme il l'entend.

N'oublions pas pour ma part que si nul n'a travaillé son passé-présent, il lui sera difficile s'il n'a pas l'aide d'un psychologue ou d'un thérapeute, la voyance le conduira certes vers son nouvel horizon mais aura-t-il fait son propre chemin!

Ambigu n'est-ce pas?.
Sourire.
Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 67
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: développement personnel   Dim 16 Oct - 9:20


Bonjour Sourire, je suis étonné, ou je comprends mal votre message. Je suis tout à fait d'accord avec ce que dit le jeune voyant de
Deauville. Le développement personnel est justement de se connaître soi-même, c'est à dire de bien comprendre son présent, d'échaffauder son avenir sur la base de la compréhension de ce présent, celui-ci découlant bien entendu du passé. Comprendre le présent c'est comprendre son passé; puisqu'il est la conséquence de celui-ci. L'avenir s'appuie sur le présent, et sur le passé par voie de conséquences.

Bien des gens ne comprennent leur passé qu'en avançant dans l'avenir... Beaucoup se contentent d'avancer en se disant qu'ils comprendront plus tard. Combien de nous ont dit : "Tiens, ce jour là j'ai commis une belle erreur !". C'est l'avenir qui bien souvent, avec la compréhension, ou la sagesse, nous apporte la lumière sur le passé; et à ce moment précis l'avenir est devenu le présent : "A présent je comprends mieux !!! " dit-on dans ces moments là.

Ce que dit Alain, de Vincennes est juste, je cite :"Ce qui nous est dit peut paraître étrange et abstrait mais, au fil du temps, on s'explique mieux les prédictions". Je m'explique : quand cet homme comprendra la prédiction qui lui a été faite, il sera dans son avenir par rapport à maintenant, qui est son présent. Au moment ou il comprendra cette prédiction, celle-ci appartiendra à son passé... Laughing Laughing Laughing

sympathie sunny dubuisson
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: salon de la voyance de Savigny-sur-Orge.   Dim 16 Oct - 15:24

Bonjour Dubuisson.

Dur, dur:
C'est en lisant cette phrase du voyant Erick Fearson que j'ai cette "réaction".
Le consultant doit avoir conscience qu'il est le seul décideur sur son avenir. Rien n'arrive si on ne provoque rien. Il faut considérer la voyance comme un outil de développement personnel.

Pour ma part, mais, je ne suis peut-être pas dans la bonne réflexion, si un consultant va voir un médium ou un voyant ou bien un astrologue, c'est qu'il se trouve dans un doute, à un tournant de sa vie, dans un flou artistique, que sais-je. le praticien de la voyance se doit de l'éclairer par ses prédictions, son senti.

Si l'on est voyant, médium etc. notre rôle est de faire prendre conscience au consultant qu'il est malgré tout libre de son destin. On peut donner une route, prédire des situations, et effectivement au consultant de se donner un coup de pouce pour arriver à trouver ses solutions, son chemin, sa voie. Mais, il faut considérer la voyance comme un outil de développement personnel, je ne comprends pas bien. Mais cela demande évidemment réflexion. Si le consultant n'a pas déjà fait un chemin comment peut-il en avoir conscience. Comment avancer si le voyant ne met pas l'accent par ses prédictions et intuitions et ensuite le libre arbitre intervient.

Il y a des consultants qui ne suivent pas les directions annoncées par le voyant ou médium ou astrologue, puis au bout de mois voire parfois d'années réalisent que le praticien avait raison. Peut-être que je comprends mal la phrase formulée, mais j'ai l'impression de lire qu'il n'y a que le consultant qui doit avoir conscience : alors avant ou après une consultation?.....

oh la la, comme c'est dur. (peut-être ai-je tout faux.... mais j'ai dû mal par contre moi à interpréter sa phrase.)
Sourire.
Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 67
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Commentaires sur article de Presse concernant les salons de   Dim 16 Oct - 16:32

Bonsoir Sourire, on peut expliquer cette phrase en la voyant sous deux perspectives :

Lorsque l'on tire les cartes pour soi-même. Celles-ci nous donnent une ligne de conduite vis à vis de nous-mêmes, de nos reflexions, de nos actes, bonne route-mauvaise route, continuer ou pas... ce qui est pour notre développement personnel ou spirituel. On peut dire aussi qu'elles sont la matérialisation, à ce moment, de la guidance de notre esprit protecteur.

Lorsqu'un consultant vient voir un voyant, il attend de lui des conseils pour éclairer sa direction, ses agissements. Si ce consultant suit les conseils du voyant, c'est qu'il réflêchit à sa propre vie, son propre cheminement. Si les conseils lui sont donnés sur sa mentalité, son comportement vis à vis des autres, on peut parler d'un développement personnel, voire spirituel.

Je crois, après vous avoir souvent lue que c'est ce genre de conseils que vous prodiguiez quand vous étiez en exercice de ce beau métier.

Par contre, si les questions posées par le consultant sont relatives à l'argent ou aux acquis matériels, je ne pense pas que l'on puisse parler de développement personnel (c'est là ma manière de voir les choses).
Dans les deux cas, si le consultant ne suit pas les conseils donnés par le voyant, et bien.... on peut dire tant pis pour lui ! Il comprendra plus tard et "s'en mordra les doigts". Il aura raté une bifurcation , un raccourci sur son chemin personnel.

Je ne prétend pas vous donner "la" réponse à votre question. J'exprime simplement ce que je ressens. Peut-être que quelqu'un d'autre aura une manière de répondre qui sera plus claire pour vous.

sympathie sunny dubuisson

Revenir en haut Aller en bas
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2201
Bonus : 4139
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires sur articles de Presse concernant les salons de voyances   Dim 16 Oct - 16:38

Commentaires sur article de Presse concernant les salons de voyances

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: commentaires sur articles de presse concernant les salons de voyance.   Dim 16 Oct - 18:06

Re bonsoir Dubuisson.

Oui, laissons d'autres s'ils le veulent nous donner leur avis.
C'est une phrase qui va me faire réfléchir (sourires).
je pense que la fin aurait dû être placée avant.... mais j'aurai mieux compris.

la voyance pour moi, est de pouvoir sortir du passé le consultant pour qu'il puisse aborder son présent alors en pleine conscience et ensuite son futur. pouvoir aussi l'aider, l'épauler sans l'assister. Un jeu peut évoluer puis dévoluer.

Mais cela ne se résume pas en une consultation. Il faut parfois plusieurs consultations pour voir si le client a évolué et accepter parfois un radical changement. Il faut du temps.

les salons sont là pour répondre aux questions posées par les consultants, ce qui n'a rien n'avoir avec des consultations générales.
Il existe de très bons voyants-salons.
Ol la la, comme c'est dur.

D'autres avis...

Sourire.
Sourire.
Revenir en haut Aller en bas
offelie

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 58
Bonus : 262
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Commentaires sur articles de Presse concernant les salons de voyances   Dim 16 Oct - 19:59

Bonsoir,

Un autre avis ?

Quelques fois, les consultants viennent seulement pour avoir une confirmation. Ils ont donné leur accord pour un projet et savent déjà comment celui-ci va se dérouler. Simplement, ils redoutent les impondérables et ils veulent être juste rassurés par rapport aux évènements extérieurs à leur affaire de façon à y faire face.

Ceux-là n’ont pas besoin d’indications sur leur évolution personnelle car ils ont la Foi. Dans leur for intérieur, ils savent que tout se met en place au moment où ils en ont besoin.

Cependant, ils sont rares. Je le concède.

Mais d’une manière générale, je ne pense pas qu’un « devin » doive réellement donner son avis au consultant. Mettre son nez dans son passé, ne me semble pas non plus indiqué. Pour moi, il doit se contenter de donner le message et les conseils prodigués par le support. Si le consultant ne comprend pas (ou feint de…), des métaphores ou des exemples bien concrets devront être donnés. Si, et seulement si, le consultant le demande et l’autorise implicitement, il devra donner son ressenti par rapport à l’évolution spirituelle.

Et si le consultant ne suit pas les conseils donnés et qu’il revient la queue entre les jambes plusieurs mois après, ne rien laisser paraître et l’accueillir comme un frère qui a besoin d’une aide, d’un soutien est la meilleure mesure à prendre.

Quel que soit la nomination : cartomancien, tarologue, médium, astrologue, etc. Celui-ci ne doit être qu’un intermédiaire entre le support et le consultant. Il ne doit pas s’improviser psychologue (ou pire : psychiatre) ou même parfois s’exposer en juge. Savoir rester neutre, être à l’écoute est essentiel. Si le consultant croit voir un thérapeute de fortune et demande conseil, lui expliquer qu’en dehors du support, celui-ci ne donne que son humble avis.

Pour finir, je pense que chacun est l’instrument de sa propre vie. Chacun a ses propres outils entre ses mains, ses épreuves à subir et ses missions à réaliser.

Quant à la compréhension de son évolution spirituelle, je rejoins Dubuisson. Bien souvent, nous comprenons l’intégralité de notre passé lorsque nous en vivons les conséquences au présent et que nous en anticipons leurs effets à venir.

Bonne soirée.

Offélie
Revenir en haut Aller en bas
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2201
Bonus : 4139
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires sur articles de Presse concernant les salons de voyances   Lun 17 Oct - 7:30


Les échanges sur l’article de presse relatif au salon en référence ont été déplacé par mes soins car je ne souhaite pas que l’événement du salon soit en relation avec les réflexions et témoignages de personnes n’ayant aucun lien direct avec la fondatrice de ce salon de voyance, ce qui pourrait porter a confusion sur le débat, sa forme et son fond car ici nous avons des échanges sur deux témoignages, l’un d’un médium qui se situe par rapport à son consultant et l’autre avis nous informe de la réflexion d’un consultant après quelques mois de voyance et de cartomancie en consultation.

Cordialement cheers


Dernière édition par silence le Mar 20 Mar - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jelt

avatar

Nombre de messages : 1300
Age : 55
Bonus : 1353
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Pas de passé pour débuté une consultation   Lun 17 Oct - 9:13


Bonjour,
Personnellement, je suis surpris de voir des réflexions sur ces articles de presse mais soit, est-ce cela la communication et l’échange ? Okay.

Il m’est toujours désagréable de lire, d’entendre que le médium aide un consultant a faire un travail personnel car oui c’est une évidence qui fait que l’on ne doit pas la souligner, excessivement. C’est comme dîner au restaurant et que le pain sois à compter en plus dans le prix du repas, de manger des nems vietnamien et de devoir payer un supplément pour la sauce ou la salade ! Ce sont pour moi des évidences dans le rapport et c’est ainsi que je ne considère pas la voyance comme un outil de développement personnel.

Il existe de nombreux professionnels de la divination qui exerce leurs arts à des moments charnières importantes de leurs existences (deuil, maladie, décès, faillite, mégalomanie, psychose, etc.) alors que je suis intimement convaincu que ces professionnels sensibles devront arrêter momentanément leurs activités divinatoires afin de ne pas outre passer leurs arts de conseil qui ne doivent jamais êtres des commandements, des ordres, des menaces, des diagnostiques, ni le résultat de chemin de vie en dent de scie qui transforme les magnifiques expériences de leurs vécus en des vérités immuables et si fragiles car couler dans un autoritarisme paranoïaque. Sinon, j’ai l’impression que l’on glisse doucement mais sûrement dans la manipulation mentale et que le voyant professionnel devient imbu de lui-même ! Vive l’ego du gourou !

Un consultant est une personne qui recherche des solutions, des réponses a ses inquiétudes, a ses moments de doutes, d’angoisse et / ou de stress. Il n’est rien qu’un client potentiel qui requière des besoins dans une prestation de service a la personne. Le rapport humain avec un voyant est semblable avec une vendeuse, une coiffeuse, un épicier : vous vous conforté dans l’image d’une relation ou vous la repoussé pour diverses raisons sensorielles et émotives.

Le fait que le consultant se souvienne quelques mois, quelques années plus tard des prédictions de tels voyants ou autres devins n’est pas une panacée en sois.
Les observations critiques, les retours de voyance et de divination sont autant d’élément pour un voyant de se « calibrer » par rapport à son support ou aux ressentis lors de la consultation. L’erreur comme la foi sont réellement des instincts humains.

Je ne pose jamais de question concernant le passé à un consultant. Je ne travail pas non plus a connaître son passé, ce n’est pas que je m’en fiche mais généralement un client consulte pour une question touchant l’avenir. Il se peut effectivement que le consultant demande des informations concernant une affaire qui remonte à quelques temps ou d’origine familiale ou affective mais là c’est autre chose : je vais chercher…

Donc, je réponds au consultant avec mes mots, mes phrases, mes mimiques gestuelles et scéniques selon les interprétations des supports utilisés et des images reçus par mes guides. Il se peut qu’un détail du passé « éclate » en moi et je pose la question pour avoir la confirmation par le consultant et continuer la séance mais pas forcément en suivant le film conducteur de « l’éclat du passé », sauf que le consultant comprend que je suis bien dans sa vie, dans son existence, son moi.

Peut être que j’appartiens a une vieille école de « devin » mais je ne me permets pas de faire lors de mes consultations de la psychologie a deux sous, de la PNL du dimanche, ni de douche angélique du nouvel age. Lors de discussions rhétoriques entre esprits éclairés alors oui, cela peut être même un plaisir de confrontation, rire !

On ne dit pas toujours ce que l’on voudrait dire, surtout devant un journaliste, ni comment celui-ci va vous comprendre ou transmettre son reportage dans son intégralité ou pas !

Affection, Jelt sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires sur articles de Presse concernant les salons de voyances   

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires sur articles de Presse concernant les salons de voyances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Articles de presse sur vague Airship 1909
» Vous aussi vous pouvez poster vos articles de presse ICI
» Recherche articles de presse dans le times usa
» Les émeutes dans le monde
» Coup de coeur: les tuiles Biscru
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: La Voyance :: Vos témoignages sur la Médiumnité-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit