Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Expériences vécues par le moyen de l'Hypnose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Expériences vécues par le moyen de l'Hypnose   Lun 1 Aoû - 8:18

Bonjour et merci Dubuisson.

Merci également pour ces expériences vécues par le moyen de l'hypnose.
Cependant, je relève que c'est un médecin psychiatre qui a pu effectuer ces séances de vies antérieures.
Donc, là, je suis d'accord.

L'hypnose relevant pour moi de la médecine, je ne remet pas en cause la relaxation, mais le franchissement entre la relaxation qui reste de détendre, et la sophrologie où l'on commence à entrer dans un semi état hypnotiquie, puis l'hypnose où pour ma part reste la partie des gens de médecine, sauf, si on la pratique entre membres ou amis, ou bien famille ne relève que pour moi d'une expérience et non de l'analyse.

Pardonnez mon audace, mais, ce qu'écrit Dubuisson et les références de livres qu'il nous donne, me permettront à moi de réfléchr (ceci est bien sûr de mon avis personnel).
Car je réécris que l'hypnose si mal pratiquée ou mal gérée, peut avoir des circonstances gravisimes. Je pense que l'on peut pratiquer l'hypnose pour un travail d'analyse de vies antérieures profondes mais que le souvenir doit s'effacer et pour ce faire, c'est l'hypnotiseur seul qui peut faire oublier ces vies mais apporter la guérison sans faire renaître ces passages de vies antérieures.l'hypnose étant de faire prendre conscience au son monocorde du praticien face à la réceptivité du sujet ou pas et c'est à l'hypnotiseur (professionnel) à savoir jusqu'où il peut aller avec son patient, car, là il ne s'agit plus d'expériences mais d'une profession, responsable.

Bien à vous toutes et tous.

Sourire.
Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 68
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: prise de conscience   Ven 5 Aoû - 15:40

Sourire, je viens juste de prendre connaissance de ce message.

Il y a un point sur lequel je butte. Dans le processus de guérison par régression, c'est la prise de conscience du problème né dans la vie antérieure qui est la clé de la guérison. Il est donc absolument nécessaire que le patient soit conscient de ce problème pour commencer à effectuer sa lente guérison. Pas de prise de conscience, pas de début de guérison.

Je ne pense donc pas par conséquent qu'il faille faire oublier au patient ses souvenirs de vies antérieures. Sauf s'il le souhaite bien entendu; mais là, je pense qu'il s'agirait d'un autre travail, et peut-être doit-on attendre la guérison complète du patient, tant est qu'elle soit possible.

Je pense que lorsqu'un individu s'engage dans ce genre de thérapie il doit être conscient des " risques " encourus par le fait de savoir qui il était dans d'autres vies ( je crois que nous en avons discuté sur un autre poste), par conséquent il doit effectivement être prévenu par son thérapeute. Je pense que c'est toujours le cas, ( je parle tout comme vous de professionnels responsables). Il doit y avoir aussi une préparation mentale et morale du patient par lui-même, ne serait-ce déjà que pour obtenir de meilleurs résultats.


Je voudrais vous donner un autre exemple illustrant bien le résultat ,et le besoin, de la prise de conscience d'une vie antérieure :

Le docteur Weiss parle ici du travail d'un confrère :

Citation :
Elisabeth, une patiente du docteur Jarmon, une femme de cinquante et un ans, cadre supérieur, se tourna vers l'hypnose afin de trouver l'origine de ses troubles respiratoires.

- Je veux maintenant que vous remontiez dans le temps, lui ordonna le docteur Jarmon. Je veux que vous reveniez au moment où vous avez pour la première fois éprouvé des difficultés à respirer, la sensation de ne pas trouver votre souffle. Dites-moi ce que vous voyez.
Elisabeth se mit à trembler, elle grimaça.
- Vous y êtes, dit le docteur Jarmon. Qu'est-ce que vous portez au pieds ?
- Des souliers de couleurfoncée, répondit-elle d'une voix d'enfant. Des chaussures de vieille dame.
Le médecin l'interrogea encore.
- Où êtes-vous ? Que faites-vous ?
- Je couds. Mais je sais ce qui va se passer. Il va y avoir un incendie.
Elisabeth se mit à bégayer et commença à tousser. Sa respiration se fit haletante.
- Là, dans le coin, les chiffons.... ils prennent feu.
Elisabeth était alors une jeune fille de seize ans, prénommée Nora; elle vivait à Sterling dans le Massachusetts, en 1879, et travaillait dans une fabrique de chemises depuis l'âge de douze ans. Elle était sourde et muette, et portait aux jambes un appareil orthopédique.
- De la fumée...des flammes ! lâcha-t-elle en toussant. Ils essaient d'étouffer le feu... ils tapent dessus. Quelqu'un tente de le noyer, mais il n'y a pas assez d'eau.
Elle se met à respirer avec beaucoup de difficultés.
- Ils essaient tous de s'échapper, bredouilla-t-elle.
- Et vous ? Tentez-vous de fuir ? demanda le docteur Jarmon.
- Je ne peux pas. Personne ne m'aide !
- Pourquoi avez-vous besoin d'aide ?
- Je ne peux pas marcher...J'ai un appareil aux jambes ! cria-t-elle à demi suffoquée. Ils ne font pas attention à moi. Il m'est impossible de bouger, je n'arrive plus à respirer. Je n'en peux plus, lança-t-elle dans un hoquet.
Brusquement, son corps se relâcha. Après plusieurs minutes de silence tendu, le docteur Jarmon lui demanda de décrire la scène.
- L'incendie fait-il toujours rage ?
- Oui...mais je me repose...je suis morte...encore malade...je dois me reposer. Certains ont besoin de se reposer plus longtemps que d'autres. Mais maintenant, ça va. Tout est calme.

Après avoir revécu cette mort par le feu, Elisabeth fut libérée de ses problèmes respiratoires. Elle perdit la peur de s'étouffer qu'elle avait toujours éprouvée. Son système de valeurs et sa vie s'en trouvèrent bouleversés.

Quand leur origine est perçue, comprise et intégrée, les troubles disparaissent. L'épine est partie et la douleur avec elle. Le drame aux multiples rebondissements touche à sa fin. Le besoin de projeter, de se défendre, de prendre des anesthésiants et des médicaments, et la maladie elle-même perdent leur raison d'être.


'Source : Extraits de : - Nos vies antérieures - dr. Brian L. Weiss- éditions " J'ai lu ")


sympathie sunny

Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 68
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: à Jelt   Ven 5 Aoû - 19:23

Merci Jelt pour ces superbes images illustrant mon message. Mais je ne saisis pas bien le sens de la dernière photo. ?
sympathie sunny

dubuisson
Revenir en haut Aller en bas
offelie

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 59
Bonus : 262
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Expériences vécues par le moyen de l'Hypnose   Ven 5 Aoû - 20:06

Bonjour à toutes et à tous,

En ce qui me concerne, je partage l’avis de Dubuisson. Je vous donne mon opinion, à nouveau, en tant que spirite. Normalement, lorsque nous nous réincarnons, nous subissons ce qu’on appelle « le voile de l’oubli ». Cependant, le périsprit, ou plus prosaïquement « l’habit de l’âme », garde en lui la mémoire des vies antérieures. C’est grâce à lui que nous pouvons remonter dans nos vies passées. Si le phénomène de réminiscence existe c’est pour notre évolution personnelle. Dans le cas de ce type de thérapie, il n’est pas gênant que la personne garde le souvenir du « drame » si elle n’en garde aucune séquelle.

Je partage aussi, et à fond, l’opinion de Sourire quand à la pratique de l’hypnose qui relève du médical. Du reste, je suis intiment persuadée que les gens qui s’improvisent hypnotiseurs ou sophrologues sont dangereux.

Bonne soirée.

Offélie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Pour moi l'hypnose est l'oubli   Dim 7 Aoû - 7:32

Bonjour Dubuisson, bonjour Offélie.

l'hypnose est faite pour lorsque l'on est dans cet état là, nous faire revivre certes une épreuve telle ne pas pouvoir respirer car dans une vie antérieure vécue(voir l'explication de Debuisson) qui est fort intéressante, mais l'hypnotiseur doit (mais cela n'est que mon avis personnel) nous faire oublier cette épreuve que nous vivons sous hypnose ou tout au moins l'effacer de notre mémoire. Sinon à quoi sert cette pratique si nous gardons nos épreuves passées en mémoire, puisque pour moi l'hypnose est l'oubli.

Bien à vous.
Sourire.
Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 68
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: L'hypnose n'est pas l'oubli   Dim 7 Aoû - 9:47

l'hypnose n'est pas l'oubli


Sourire, dans ce cas l'hypnose n'est pas l'oubli, pas l'oubli de soi-même, bien au contraire il ajoute à notre propre personnalité, l'enrichi d'une expérience supplémentaire. Le moi devient ainsi plus complet consciemment. Le praticien aide le patient à se dévoiler lui-même, à se construire, se re-construire puisqu'il y a problème ou maladie, le moi, (les moi) ayant besoin de recoller ses ( leurs) morceaux pour se sentir mieux.

Nous voyons fréquemment à la télé, des hypnotiseurs-amuseurs faisant exécuter n'importe quel tour aux personnes qui se soumettent à eux. Je trouve cela un peu lamentable. Ce n'est qu'un " amusement " mais ces scènes font parfois peur aux spectateurs, ce qui descend à leurs yeux l'image de l'hypnose et du praticien. Dans ce cas effectivement les gens soumis à ces pratiques ne sont plus eux-mêmes et s'oublient, oublient leur personnalité; je crois que c'est ce que vous voulez nous dire par l'hypnose est un oubli. C'est une destructuration, une destruction de l'individu, sa volonté étant remplacée par celle de l'hypnotiseur. Dans les situations que j'ai décrites c'est une reconstruction de soi-même, un ajout à la personnalité du patient, qui n'est pas "soumis" au praticien dans le sens où vous l'entendez.

Dans la recherche ou la guérison de soi, l'hypnose et un excellent praticien restent, selon moi, de merveilleux outils.
Passez un bon dimanche sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Expériences vécues par le moyen de l'hypnose.   Dim 7 Aoû - 12:11

Rebonjour Dubuisson, et toutes et tous.

Pour moi l'image ou la photo me parle. C'est pour ma part une image forte qui pourrait être visualisée en état hypnotique d'une personne ayant été prise dans un incendie par le lance flamme qui fait revivre la scène au patient.

Mais là ou cela m'interpèle quand même ou bien je n'ai pas vu, où est l'eau pour éteindre chez un patient le feu qui la terrorise. (qui serait mais cela reste évidemment mon avis, la guérison pour ce cas, par l'hypnose). Pour ma part, si j'étais hypnotisée pour me faire vivre le feu sans l'éteindre, je resterai avec mon angoisse du feu (sourires).

Bien à vous toutes et tous.
Sourire.
Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 68
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: photo   Mar 9 Aoû - 16:43


A moi aussi cette photo parle , Sourire, d'une manière différente de la vôtre. Elle me rappelle une discussion que nous avons eu sur un autre poste, à propos de la protection de mes chats quand je partais quelques jours. D'où mon étonnement.

Ici, pour moi les " flammes " représentent la présence d'un esprit, protecteur; et les militaires armés, sont en quelque sorte, une protection rapprochée, ne semblant pas agressifs vis à vis du chat.

Je crois que chacun comprend ce qu'il veut.

sympathie sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Expériences vécues par le moyen de l'hypnose.   Mar 9 Aoû - 17:02

Rebonsoir Dubuisson.

Il y a parfois, actuellement, des choses que je ne vois pas.
Je viens de regarder la photo.
Effectivement, maintenant je vois d'un autre regard, le chat qui traverse les flammes. Il n'est pas enflammé.
Donc, je vous rejoins dans le sens de la protection.
Ayant eu toujours peur de l'uniforme (sourires), je n'avais pas imaginé cette version.
Que pourrait nous écrire le photographe?

Sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expériences vécues par le moyen de l'Hypnose   

Revenir en haut Aller en bas
 

Expériences vécues par le moyen de l'Hypnose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'hypnose Ericksonienne pour l'ago & attaques de panique
» Qu'est-ce qui marque le passage du Moyen Age aux temps modernes ?
» Guérir de l'émétophobie par l'hypnose? Possible?
» Statistiques cumul de neige moyen
» Des Ovnis au Moyen-Age
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Médecine & Spiritualité :: Médecine & Spiritualité-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astrologie et arts divinatoires