Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les poltergeists & Déplacement d'objets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 68
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Les poltergeists & Déplacement d'objets   Mar 19 Juil - 10:13

Bonjour Sourire, bonjour Jelt

Je suis d'accord avec vous deux à propos des déplacements d'objets; mais je crois qu'il faut faire une distinction entre deux sortes de manifestations. Il y a celles que l'on nomme, je crois, les poltergeist, qui sont des manifestations par des esprits du bas astral, et celles que l'on peut classer parmi les phénomènes de synchronicité dont nous avons déjà parlé sur un autre poste.

Je crois que les poltergeist apparaissent dans des endroits localisés et très précis, comme un appartement par exemple, et sont dûs aux esprits qui "hantent" les lieux. Ces phénomènes peuvent être aussi des manifestations de "formes pensées". Ces formes pensées seraient des habitudes de vie très répétitive enregistrées par le lieu où elles se déroulent.

Les phénomènes de synchronicité, par contre, sont déterminés certainement par nous-mêmes et peuvent se rencontrer dans tous les endroits où il sera bénéfique et instructif pour nous de les trouver.

sympathie sunny
Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 68
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Exemples de manifestations de poltergeists par Camille Flammarion   Sam 6 Aoû - 14:59


Camille Flammarion


Voici quelques exemples de poltergeist tirés de l’étude effectuée par Camille Flammarion sur les phénomènes paranormaux. Notons que Camille Flammarion, frère aîné du fondateur des éditions du même nom, était contemporain et ami d’Allan Kardec. Il nous laisse une œuvre importante sur les manifestations de l’au-delà.

Le premier exemple se situe dans un château du Calvados.


Citation :
… Quand les premiers bruits se produisirent, M. de X… pensa avoir affaire à des vivants désireux de l’effrayer assez pour lui faire abandonner le château, qui eût, dans ces circonstances, été vendu à vil prix, ainsi que les terres en dépendant. Il fit donc faire d’exactes recherches, sonder les murs, les caves, pour tâcher de découvrir les passages oubliés par lesquels on aurait pu y pénétrer. Malgré la plus exacte vigilance, on ne découvrit rien sur l’origine de ces bruits, qui allèrent en augmentant, en dépit des précautions.

Il acheta deux redoutables chiens de garde qu’on lâcha toutes les nuits : rien n’y fit.
Un jour, les animaux se mirent à hurler, dans la direction des massifs du jardin, avec une telle persistance que M. de X… crut que des malfaiteurs s’y étaient cachés. Il s’arma, fit armer ses domestiques, on cerna le massif et on y lâcha les chiens. Ils s’y précipitèrent avec fureur, mais à peine y eurent-ils pénétré, que leurs hurlements se changèrent en aboiements plaintifs, comme ceux des chiens recevant une correction : ils s’enfuirent la queue basse, et on ne put les y faire rentrer. Les hommes entrèrent alors dans le massif, le fouillèrent dans tous les sens et n’y trouvèrent absolument rien.

La chambre de l’abbé était toujours celle où il se passait le plus de diableries. Il n’en sortait plus sans la fermer à double tours et en garder la clef dans sa poche. Cela n’y faisait rien. Sa fenêtre, fermée avec soin, se trouvait ouverte, des meubles avaient été déplacés, renversés. On condamna la fenêtre en l’assujettissant avec de fortes vis ; elle s’ouvrait quand même, et l’on trouvait les vis à terre. Un jour, au moment où l’abbé descendait, il entendit dans sa chambre un bruit si violent, qu’il remonta aussitôt. Sa bibliothèque était renversée et ses livres projetés à l’autre bout de la chambre, non pas pêle-mêle comme en sortant d’un meuble qui tombe, mais par files régulières, tels qu’ils étaient sur les tablettes.
L’effroi devint tel que l’abbé et son élève allèrent s’installer chez le curé.

… Nous sommes en octobre 1875, écrit le propriétaire.
Je me propose de noter ici et de consigner chaque jour ce qui se sera passé dans la nuit précédente. Je dois faire remarquer que lorsque les bruits se produisaient pendant que la terre était couverte de neige, il n’y avait aucune trace de pas autour du château. J’ai tendu secrètement des fils à toutes les ouvertures : ils n’ont jamais été brisés…

… jeudi 14 octobre : on entend de violents coups. Nous nous armons, parcourons tout le château : nous ne découvrons rien.

… vendredi 15 octobre : vers 10 heures, M. L’abbé et Amélina entendirent clairement des pas imitant ceux de ma femme et les miens, ainsi que notre conversation. Il leur sembla que nous parcourions le corridor pour rentrer dans notre chambre. Nous dormions, et n’avons pas entendu.

… samedi 16 octobre : tout le monde est réveillé par une série de forts coups, vers minuit et demi. Une ronde armée n’amène aucune découverte.

… lundi 18 octobre : … vers 11 heures tout le monde est éveillé par le bruit d’une grosse boule pesante qui descend l’escalier du second au premier en sautant de marche en marche…

… mardi 19 octobre : M. le curé de M…, sur notre demande, est venu coucher ici. Il a très bien entendu un gros pas qui descendait lentement et lourdement l’escalier, et puis, une demi-minute après, comme la veille, un fort coup isolé partant encore du milieu de l’escalier… Il ne doute plus que cela soit surnaturel.

… nuit du mardi 28 décembre à 3h25 : trois gros coups sourds au deuxième étage suivis immédiatement de nombreux coups qui parcourent le corridor du deuxième. Aussitôt partent trois séries de trois coups frappés vivement sur la porte de M. l’abbé, puis deux coups isolés suivis d’un bruit de ferraille ; encore deux séries de trois coups vifs et impatients, puis un grand coup sur la porte de la chambre verte ; durée trois minutes.

… nuit du 1 janvier à 1h05 : de forts coups sont frappés sur la porte de la chambre verte et nous éveillent tous. Une forte et rapide galopade parcourt d’abord le corridor du premier et puis celui du second. A la suite nous entendons treize coups irréguliers et frappant deux par deux, dans l’intérieur de la chambre verte. Puis des pas variés venant d’en haut… huit coups sourds semblent venir du second. Le flambeau placé près de moi tremble à chaque coup.


Dans le second exemple, les manifestations ont lieu dans un presbytère.

Citation :
Un ministre de l’Eglise anglicane qui habita cette maison douze mois, signale la conduite des chiens lors d’une tentative de vol. Les chiens donnèrent l’alarme et le clergyman se leva à leurs féroces aboiements, tandis que, pendant les bruits de hantise, bien qu’ils fussent beaucoup plus forts et plus inquiétants, ils n’aboyèrent pas du tout. On les trouva tapis dans un coin, donnant les signes d’une frayeur pitoyable.

… le samedi, à la tombée de la nuit, les volets étaient clos, les verrous poussés et les serrures fermées, nous allions nous coucher avec satisfaction ayant travaillé depuis deux jours comme des manœuvres.
Bien avant minuit, nous étions tous dans le pays des rêves. Soudain éclata à nos oreilles assoupies un bruit auquel nul sommeil ne pouvait résister.

Ce bruit me sembla, alors et plus tard, analogue au fracas de barres de fer tombant brusquement sur le sol. Certainement, il y avait un son métallique. Pourtant il était prolongé et, au lieu de venir d’un point fixe, il avait paru traverser la maison comme une succession d’échos sonores se répercutant rapidement…


Qu’il y ait des intelligences invisibles en action dans les phénomènes de poltergeist, c’est incontestable.
Attribuer ces actes raisonnés à des facultés bizarres du subconscient me parait une hypothèse difficilement soutenable.

Nous avons fait remarquer que la banalité et la vulgarité des manifestations peut s’expliquer par le simple but d’attirer l’attention. Il peut aussi exister là des esprits vulgaires, comme il en existe dans notre monde vivant, et même selon toute probabilité un fort grand nombre. Pourquoi n’y aurait-il pas de l’autre côté de la barrière comme de ce côté-ci, de mauvais plaisants et même des imbéciles et des méchants ?

(Source : - Les maisons hantées – Camille Flammarion – éditions « J’ai lu « )

Sympathie à toutes et à tous sunny



Revenir en haut Aller en bas
dubuisson

avatar

Nombre de messages : 811
Age : 68
Bonus : 1003
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Formes pensées et le passé énergétique des lieux   Dim 7 Aoû - 8:59




Formes pensées et le passé énergétique des lieux


A propos des formes pensées, je n'ai pas retrouvé le livre où l'on en parlait. Je me souviens qu'il s'agissait d'un homme qui avait habité la même maison pendant plus de quarante ans. Cet homme avait des habitudes très précises. Chaque matin de chaque jour, il se livrait au même rituel de vie. Se levant tout les jours exactement à la même heure, réglant son horloge en regardant sa montre avec toujours les mêmes gestes, ouvrant les volets et prenant son petit déjeuner avec les mêmes gestes et dispositions d'objets sur la table, etc...

Un médium entrant dans cette vieille maison avait capté ces manifestations. Il s'agit alors dans ce cas de la perception d'habitudes ancrées dans un lieu; mais non de la présence d'un esprit. Le médium avait pourtant vu l'homme effectuant ses gestes coutumiers.

Voici ce que j'ai trouvé sur le net au sujet de ce genre de formes pensées. Ce texte est récent puisqu'il a été envoyé le 14 juillet dernier :

Citation :
Les pierres pourraient avoir une autre propriété intéressante qui mérite des recherches sérieuses. En 1982, Tafter, le propriétaire de la " Prince of Wales Inn " ( Auberge du Prince de Galles ) à Kenfig dans le Mid-Glamorgan, Pays de Galles, se plaignit d'une musique d'orgue et de voix qui le gardaient éveillé la nuit.
Pour étudier le problème, John Marke, ingénieur électricien, et Allan Jenkins, chimiste industriel, connectèrent un soir des électrodes aux murs du pub, après la fermeture.

Ils envoyèrent 20000 volts dans les electrodes et enfermèrent des enregistreurs dans la pièce pendant quatre heures. Lorsque les bandes furent analysées, il fut constaté qu'elles avaient enregistré des voix parlant en vieux gallois, de la musique d'orgue, et le tic-tac d'une horloge. Il se fait qu'il n'y avait pas d'horloge dans la salle à cette époque. Il a été suggéré que les pierres du mur contenaient des substances semblables à celles qui se trouvent dans les bandes d'enregistrement actuelles.

Toutes nos pensées imprégneraient les murs de nos maisons. Et cette mémoire qui serait restituée continuellement influencerait des nouveaux locataires ou propriétaires.

Nos fortes pensées, nos émotions, nos formes pensées une foi émises laissent leur empreinte sur les murs ou plus globalement, à l'endroit ou elles sont émises. Ainsi nul besoin d'être sur un lieu de crime ou de massacre pour avoir une désagréable sensation. Il suffit d'être en contact avec des mémoires d'émotions fortes.

Ainsi la mémoire des murs peut nous révéler le passé énergétique des lieux.

Bon dimanche à toutes et tous sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les poltergeists & Déplacement d'objets   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les poltergeists & Déplacement d'objets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lune : Objets éclairés ou sources lumineuses ?
» Détection d'objets rentrant dans l'atmosphère
» (1973) Objets Volants Non Identifiés une série de témoignages
» Ne les jetez plus, donnez les! Récupération et dons d'objets
» Les observations d'Objets Aquatiques Non Identifiés (O.A.N.I.)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: La Voyance :: Vos Expériences Paranormales-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com