Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais qu’est ce que c’est qu’un Pandit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
avatar

Nombre de messages : 2187
Bonus : 4099
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Mais qu’est ce que c’est qu’un Pandit ?   Jeu 29 Juil - 14:15


Mais qu’est ce que c’est qu’un Pandit ?

Pandit (du sanskrit « Pandita » qui signifie « lettré ») est un titre honorifique accordé en Inde aux érudits et aux maîtres de la musique classique indienne hindous.

Les textes et les pandits (les érudits) de la tradition védique nous disent que le véda n’a pas d’histoire, qu’il n’est pas né de découvertes successives, ni de la réflexion de quelques savants.
Il n’a son origine ni dans le temps, ni dans un lieu particulier, il est présent en tout point de l’espace et du temps, étant par nature, leur essence et leur origine.
Bien que le siège de la tradition védique ait toujours été en Inde, les pandits et les textes expliquent que la science védique ne s’inscrit ni dans un lieu, ni dans une culture particulière, elle est inscrite dans la fibre même de l’Etre, illimitée et immortelle comme la vie elle-même.
Présente partout et en tout temps, sous-jacente à chaque phénomène, source et but de toute transformation, la connaissance pure est de nature absolue.


- Pandit célèbrant un mariage -

L'association du Cachemire avec Hindouisme est très vieux. Le nom même Le Cachemire serait dérivé de Kashyapa, l'un des sept Saptarishis en mythologie indoue. La plupart de Pandits cachemirien sont dévot Shaivites, toutefois beaucoup de familles cachemiriennes de Pandit qui avaient émigré dans d'autres territoires indiens ont été les vaishnavites ardents aussi bien. Le Cachemire est à la maison à certains des tombeaux les plus saints dans l'hindouisme comme Amarnath, Bhawani de Kheer, Tombeau de Sharda, Shankaracharya Mandir, Hari Parbat, Zeethyar etc. Beaucoup de ces tombeaux ont été détruits pendant et après l'exode de masse des pandits, d'autres cependant sont des vaishnavites.

Le Vedas, l'Upanishads, le Puranas, et le Brahmanas Granth sont les quatre livres sacrés de la religion Hindoue. Le dernier est un commentaire sur les Vedas, mais on le considère comme étant un livre révélé. Ces livres sont en langue Sanskrit, la langue sacrée des hindous. Les Vedas sont divisés en quatre livres : Rig Veda, Yajur Veda, Sam Veda et Atharva Veda. De ces écrits, les trois premiers sont considérés comme étant les plus antiques, et le Rig Veda est la plus ancien d'entre eux. Il a été compilé sur trois longues périodes différentes. Les avis divèrgent considérablement quant à la date de la compilation ou de la révélation des quatre Vedas. Swami Daya Nand, fondateur de l'Arya Samaj, affirme que les Vedas ont été révélés il y a 1.3 milliard [?!] d'années, alors que d'autres [les savants et les orientalistes Hindous] affirment qu'ils n'ont pas plus de quatre mille ans. L'analyse des Vedas révèle des différences au sujet des endroits où ces livres ont été révélés et les Rishis [Prophètes] à qui ces écritures ont été révélées. Néanmoins, les Vedas sont les écritures les plus authentiques des Hindous.


Les Upanishads sont considérés comme venant après les Vedas au niveau de la supériorité et de l'authenticité. Cependant, certains Pandits considèrent que les Upanishads sont supérieurs aux Vedas. Viennent ensuite les Puranas. Le Puranas sont le plus lus de toutes les Ecritures Hindoues, du fait qu'elles soient les plus faciles à trouver [il est difficile trouver les Vedas]. Le compilateur du Puranas est Maha Rishi Vyasa, il a classé le Puranas en dix-huit volumes. Ces livres contiennent l'histoire de la création de l'univers, l'histoire des premiers aryens, et les récits de la vie des "divinités" Hindoues. Les Puranas ont été révélés en même temps que les Vedas ou quelques temps avant. Le caractère sacré et la vénération des Puranas est admise et reconnue dans tous les livres authentiques des Hindous.


Pendant longtemps, les Ecritures Hindoues étaient principalement entre les mains des Pandits [religieux, lettrés] et d'un petit groupe d'hommes qui avaient appris le Sanskrit [la majorité de la population Hindoue parle et comprend l'Hindi et ne pourrait comprendre que quelques mots de Sanskrit]. Sir William Jones, qui était juge et qui a fondé la Société Asiatique du Bengale, a appris le Sanskrit au cours de la dernière décennie du dix-huitième siècle. Il fut l'un des instruments en de l'intérêt suscité pour le Sanskrit et les Ecritures Hindoues en Europe, et c'est grâce à ses efforts que les Ecritures Hindoues ont été traduites en anglais.

Il y a de nombreux exemples dans ces écritures Hindoues. L'Atharva Veda est également connu sous le nom de "Brahma Vedaâ" ou dans sa signification, "la "Connaissance Divine". Une analyse du Vedas révèle que le Brahma est effectivement Abraham, la lettre initiale "A" ayant été mise à la fin du nom "Brahma". De même, la première épouse d'Abraham, Sarah est mentionnée dans le Vedas sous le nom de Saraswati, et le prophète Nuh [Noé du déluge] est mentionné comme étant Manuh ou Manu. Quelques pandits considèrent l'Atharva Veda comme le livre d'Abraham as . Les prophètes Isma'il et Ishaq [Isaac] sont appelés respectivement Atharva et Angira dans le Vedas.

Certains Pandits ont commencé à rejeter les Puranas simplement parce qu'ils y ont trouvé beaucoup de prophéties ainsi que des signes sur le Prophète Muhammad. Certains affirment que les Puranas actuels ne seraient pas de la même collection que celles à laquelle les Vedas se réfèrent et que les véritables livres ont été perdus. Néanmoins, cette controverse n'a pas lieu d'être. Il est impossible que tous les Puranas qui ont été largement lus et profondément étudiés aient pu tomber dans l'oubli et disparaître alors que les Vedas que seulement quelques uns peuvent lire et comprendre sont restés intactes jusqu'à maintenant.


Un autre argument avancé contre ces prophéties, c'est que celles-ci ont été ajoutées aux Puranas à une période ultérieure. Cet argument est aussi sans fondement. Un livre aussi connu, très répandu et lu régulièrement aux heures de prière ne peut être aussi facilement falsifié. D'ailleurs, tous les Pandits et les religieux Hindous ne peuvent pas avoir conspiré et ajouté secrètement ces prophéties aux Puaranas. Le plus étrange et que cette corruption [des textes] aurait été faite en faveur du Prophète et à l'encontre de leur propre religion.

- The pandit and a Président of States -
Revenir en haut Aller en bas
 

Mais qu’est ce que c’est qu’un Pandit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» farine de riz, oui mais j'en fais quoi???
» Que faire sans Bac, mais avec niveau Bac?
» Apres le CAP, BEP électrotechnique, On me propose MEI mais jaime pas beaucoup
» premier trimestre difficile mais ça se calme
» « Il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Chamanisme :: Spiritualité Inde-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit