Cercle de Samsara
Il n'y a qu'un Dieu, mais Ses noms sont innombrables, et innombrables aussi les aspects sous lesquels Il peut être considéré.
Nommez - Le de n'importe quel nom et adorez - Le sous l'aspect qui vous plaira le mieux, vous êtes certain d'arriver à Lui.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sculpture de l’âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
silence
Admin
silence

Nombre de messages : 2249
Bonus : 4281
Date d'inscription : 18/03/2007

Sculpture de l’âme Empty
MessageSujet: Sculpture de l’âme   Sculpture de l’âme Icon_minitimeMar 25 Mai - 7:11


Sculpture de l’âme Salazi10
Sculpture de l’âme


La projection astrale fait partie de votre programme de développement psychique et spirituel :

1) La plupart de vos pouvoirs psychiques ont été refoulés dans l’enfance, en même temps que vos peurs et vos émotions enfantines. Maintenant que vous libérez votre moi psychique, vous libérez de même ces émotions et ces peurs réprimées, et cela peut vous poser quelques problèmes.
Durant cette période, le Moi Inférieur a besoin de la compréhension et de l’encouragement du Mental Rationnel, d’où la nécessité de continuer à honorer votre Moi Inférieur d’un sourire !

2) D’autres difficultés – mineures – peuvent apparaître à mesure que le processus de libération se poursuit. Redoublez d’attention pour votre régime et tous vos exercices, afin de vous renforcer. La pratique de la Formule I et des autres exercices de projection astrale vous permet de résoudre ces difficultés par vous même.

3) A mesure que votre croissance se développe, il se peur que votre nouvelle personnalité énergique attire des gens qui vous « vident » de votre vitalité. Nous vous donnons des instructions pour éviter cette perte, ainsi que pour apprendre à libérer de l’énergie en « guérissant ».

4) Formule III Le Simulacre.

a) Votre aire et votre heure de projection habituelle ; légèrement vêtu ou nu ; aucune alimentation dans l’heure qui précède l’exercice.
b) Adoptez la Posture Bâton ; établissez la Respiration Rythmique.
c) Faites la « Formule I » - Energisation des Centres d’Activité. Continuez la Respiration Rythmique.
d) Portez votre attention sur la relation entre votre Mental Rationnel et votre Moi Supérieur – formulez l’intention de les voir travailler ensemble en harmonie.
e) Extériorisez la substance astrale à un mètre devant vous et formez-la à votre ressemblance, face à vous. Ce Simulacre représente votre Moi Inférieur.
f) Saluez-le ! Parlez-lui avec amour, mais de manière résolue, de cette nouvelle dimension d’autoréalisation. Tout ce qu’on exprime doit refléter l’amour pou ce Simulacre.
g) Remerciez votre Moi Inférieur de vous aider dans cette action ; donnez-lui votre bénédiction.
h) Réassimilez le Simulacre.
i) Réitérez conseils et résolutions tels que vous les avez formulés au paragraphe f
j) Terminez avec la « Formule I »
5) Réalisez une cassette de 45 mn de ces résolutions, que vous écouterez chaque soir avant de vous endormir.
6) Tenez un journal de vos rêves – voir le modèle à la fin de ce chapitre). Evoquez ces rêves comme des communications du Moi Inférieur.
7) Effectuez quotidiennement la « Formule III » pendant au moins quinze jours en laissant provisoirement de côté la « Formule II ». Vous pourrez par la suite utiliser l’une ou l’autre, à votre convenance.

Tout a dû bien se passer jusqu’à présent. Pourtant vous aurez peut-être envie de revoir votre programme personnel et d’y mettre de l’ordre. Régime alimentaire, exercice physique et expérience astrale doivent avoir pris une place régulière dans votre vie quotidienne. Vous pratiquez régulièrement la « Formule II », et, par là même, la « Fomule I ». Si, pour une raison quelconque vous deviez délaisser la « formule II » pendant quelques jours, assurez-vous de pratiquer au moins trois fois par semaine la « Formule I », ainsi que la formule d’extériorisation (page 33). C’est le minimum ; néanmoins, la formule de l’ « Observateur » - Formule II devrait autant que possible être pratiquée quotidiennement.

Cependant certains problèmes peuvent surgir, auxquels nous devons prêter attention avant de poursuivre.

Etant donné l’étendue et la variété des possibilités humaines en ce domaine, il est presque impossible d’en citer des exemples significatifs. On peut, cependant, les rassembler en deux catégories : les problèmes qui existaient déjà, même s’ils viennent d’être mis en évidence par votre nouveau programme, et ceux qui résultent du programme lui-même.

Quels que soient ces problèmes et outre qu’il est bon de les avoir présents à l’esprit, voilà une excellente ossasion pour commencer à les résoudre.
Car ce programme n’est pas seulement fait pour vous aider dans la projection astrale. La projection astrale fait partie intégrante de l’art de vivre une existence plus saine et plus heureuse.

C’est pourquoi ils peuvent être maintenant le signal de complications occasionnelles. Parfois, à l’occasion des premières séances de projection, cetraines personnes ont l’impression de voir revenir un sentiment enfantin d’insécurité ou de culpabilité qu’elles pensaient avoir résolu depuis longtemps. En fait elles l’avaient juste laissé de côté, sans vraiment le résoudre. Les gens perdent le psychisme de l’enfance sous la pression des attitudes imposées par les adultes. Eux mêmes, dans leur enfance, subirent la même contrainte : cela peut durer des siècles... Afin d’échappet au sentiment coupable de passer pour un « sot », un « asocial » ou un « introverti », les jeunes abandonnent, oublient et répriment leur côté psychique instinctif et émotionnel. Très souvent ils renoncent ainsi à une grande partie de leur créativité naturelle. Quand, à l’age adulte, ils font un effort pour recouvrer leurs facultés réprimées, il est probable que leur système émotionnel et instinctif – celui même dont ils ont besoin pour travailler – retrouve toutes ces vieilles peurs (se sentir coupable, rejeté, mal aimé, objet de moquerie). Le mental rationnel sait qu’il n’y a aucune raison de ressentir cela, lais le moi inférieur a besoin lui aussi de s’en convaincre.

A ce stade, la difficulté réside dans le risque que le mental ne se coupe des autres facultés, et poursuive de manière indépendante son propre développement intéllectuel. Le « bonjour » quotidient et le sourire dans la glace peuvent vous apporter beaucoup, mais une autre manière de se rassurer, plus spécifique, peut être nécessaire.

Comment se débarrasser de vieux blocages émotionnels ?
Un tout autre genre de difficultés est à rapprocher de votre nouveau style de vie. Il n’est pas rare, en effet, que certaines personnes ressentent à nouveau du désir pour un produit qu’elles savent néfaste à leur organisme ; on peut avoir renoncé à fumer ou à boire de l’alcool avec succès, et découvrir qu’un tel désir refait surface de temps en temps. Cela ne veut pas dire que l’on en a « vraiment besoin ». Il n’est pas question ici d’une thérapeutique des alcooliques, qui nécessiteraient un encadrement médical spécifique et expérimenté. Mais ceci touche de nombreuses personnes qui pourraient se défaire des habitudes autodestructrices de notre civilisation, si tant est qu’elles soient réellement convaicues de ne retirer ni bénéfice ni plaisir en introduisant ces substances dans leur corps. Notre propos, il faut le noter, N’EST PAS de détourner le joyeux buveur ou le fumeur occasionnel de quelque cose qu’il ou elle apprécie, aussi longtemps qu’aucune gêne ou culpabilité ne s’attache à cette façon de vivre. Chacun de nous est différent. Beaucoup trouveront qu’une consommation modérée d’alcool ou de cigarettes NE les empêche PAS de réaliser leur programme de projection astrale. Mais certaines personnes sensibles peuvent trouver que le tabac et l’alcool sont néfastes à leur progression. Et puis il y a tous ceux qui dédirent s’affranchir de tels « poisons », soit pour une raison économique, soit pour préserver leur santé, soit parce qu’ils ont l’impression qu’on a greffé sur leur style de vie quelque chose d’artificiel et d’aliénant. Mais pareil sentiment ne se manifeste spontanément que dès que nous revenons à un mode de vie plus naturel : c’est lorsque le régime, les exercices et le développement des facultés intérieures ont été suffisament implantés qu’il nous est possible d’envisager d’autres activités en rapport avec le nouveau régime. Car alors nous comprenons ce que signifie « se réaliser plainement ».

Aversions irraisonnées, scepticisme, pertes d’énergie :
Il peut exister d’autres difficultés. Certains, par exemple, remarquent une nette diminution de leur capacité à se projeter après une visite chez un parent ou un voisin. La raison, généralement psychologique, est facile à trouver : il se peut qu’Untel soit sympatique, mais il a quelque chose que « vous ne supportez pas » ; il est trop grand, trop petit, trop mince, trop gras. Dans la mesure ou votre infortuné agresseur ne s’impose pas trop souvent, vous pouvez simplement décider d’accepter la situation ; et peut-être qu’avec le temps, en persévérant dans les pratiques de projection astrale, vous parviendrez à amoindrir votre résistance intérieure. Ou bien vous jugez que pareil obstacle à votre progrès n’est dû qu’a votre antipathie, et vous essayez d’y remédier.

Il arrive parfois que votre interlocuteur ne porte aucun intérêt au développement intérieur ; inévitablement il rapporte alors cette attitude négative ou hostile dans la conversation. Il existe en fait un moyen direct de faire face à ce problème ou à tout autre type de conversations gênantes : NE REAGISSEZ PAS. Comportez-vous comme si l’on venait de faire une remarque banale à propos du temps : répliquez d’une manière anodine et, discrètement, changez de sujet. Peu d’individus continueront à monologuer de manière agressive, dès lors que vous trouverez un sujet qui les motive. Dans certains cas, le scepticisme d’un collègue peut ébranler votre cofiance ou vos nerfs, au poit que vous ayez besoin de quelque soutien intérieur. Nous vous donnons plus loin une méthode pour affronter les problèmes du moi inférieur, qui vous sera alors d’une aide certaine.

Avant d’y venir, nous devons aborder un type particulier de difficulté interpersonnelle qui réclame un tout autre entraînement... Vous avez activé et augmenté votre énergie psychique ; vous avez fait en sorte que votre vie soit à un niveau général de santé et de vitalité au dessus de la moyenne ; et vous aves besoin de cette énergie, de cette santé, de cette vitalité pour les nouvelles pratiques et les expériences de projection astrale que vous allez entreprendre.
Il est possoble que la fréquentation de certaines personnes provoque chez vous, après coup, une « dépression » énergétique, qui se manifste par une sentiment d’épuisement et d’affaiblissement. Ce genre d’influence peut même vous empêcher de vous accomplir normalement. Après réflexion, vous vous rendrez probablement compte que ces personnes soufrent elles aussi d’épuisement soit physique soit émotionnel : l’une se rétablit d’une maladie, l’autre souffre d’une quelconque incapacité, une autre est sujette à des attitudes émotionnelles négatives. D’un autre côté, il se peut qu’on vous dise que votre compagnie « fait du bien ». Ce qui doit être vrai.

Il ne serait pas juste cependant de comparer ces personnes « déprimées » à des « vampires astraux », et encore moins à des « diables ». il n’y a pas plus de mal en eux qui recherchent votre compagnie qu’il n’y en a lorsqu’une plante grimpe vers la lumière du soleil ; ils agissent ainsi instinctivement et probablement sans préméditation. D’ailleurs, si vous vous sentez capable de vous passer de ce surplus d’énergie – ce qui sera le cas en pratiquant quotidiennement la « Formule I » - laissez-les en profiter, cela ne pourra leur faire que du bien. Ils ne vous « vident » pas de votre énergie – en fait peu de gens ont la connaissance ou la volonté nécessaire pour faire délibérément ce genre de chose – mais l’énergie, comme l’eau, l’air ou tout autre substance ayant la propriété de s’écouler, trouvera son niveau propre en passant de ceux qui en ont plus vers ceux qui en ont moins ; à moins que vous ne preniez des mesures pour l’éviter.

Mais peut-être estimez-vous ne pas pouvoir vous passer ce cette énergie – et cette décision (ne l’oubliez pas) vous appartient en propre. Vous êtes en train de rassembler vos forces dans un but spécifique. Si ce but est d’aider les autres, plutôt que de vous laisser passivement « pomper » comme c’est peut-être le cas en ce moment, il est préférable de vous retenir et d’attendre que vous puissiez quitter votre corps physique. Vous pourrez ainsi venir en aide à un plus grand nombre de personnes. De toute façon, et de quelque manière qu’on prenne l’affaire, c’est à VOUS de décider.
Revenir en haut Aller en bas
 

Sculpture de l’âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Samsara :: Enseignement :: Enseignement Astral-
Sauter vers:  
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Le Cercle de Samsara vous apporte des satisfactions,faites un don!
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser